La vidéo générera bientôt 80% du trafic Internet Reviewed by Mireille Levesque on . L'avenir du numérique réside dans la vidéo, qui passera majoritairement sur le Web dans un avenir rapproché ! Voilà ce que révélait Monsieur Guy Bolduc lors de L'avenir du numérique réside dans la vidéo, qui passera majoritairement sur le Web dans un avenir rapproché ! Voilà ce que révélait Monsieur Guy Bolduc lors de Rating: 0

La vidéo générera bientôt 80% du trafic Internet

L’avenir du numérique réside dans la vidéo, qui passera majoritairement sur le Web dans un avenir rapproché ! Voilà ce que révélait Monsieur Guy Bolduc lors de la conférence de la Toile des Communicateurs YouTube: on veut le savoir et on veut le voir, présentée à la salle TÉLUQ et en webdiffusion le 21 décembre dernier.

8 janvier 2017

65 % de la population préfère l’image au texte », soulignait l’entrepreneur et professionnel des médias. 

Pourquoi ? Le cerveau traite le contenu visuel 60 000 fois plus rapidement que les écritures. Pressé, on choisit l’image et la vidéo pour s’informer. Les portails d’information modernes s’adaptent en présentant une grande image et une vidéo avant le texte. Dans la même veine, 80 % du trafic Internet se consacrera uniquement à la vidéo dans les 3 à 5 prochaines années. YouTube gagnera encore en popularité: avis aux marketeurs.

YouTube en chiffres actuellement:

  • 2e plus grand moteur de recherche après Google
  • 1 milliard de visionnements uniques par mois
  • 300 heures de vidéos chaque minute mises en ligne
  • 43 000 vidéos visionnées chaque seconde

La popularité d’Internet

On assiste en ce moment à un véritable choc numérique des générations. Les 18 à 34 ans ne regardent presque plus la télévision. Ils vont sur YouTube pour se divertir et relaxer.

En moyenne, ils passent 25 heures par semaine sur Internet. Le téléphone intelligent et la tablette permettent la connexion en tous lieux: à l’école, au travail, à la maison, et même dans la salle d’attente des urgences. Aujourd’hui, les gens vérifient leur téléphone environ 150 fois par jour.

Le marketing sur YouTube

La populaire plateforme, gratuite, permet d’obtenir de la visibilité rapidement. Les entreprises connaissent bien YouTube. Plusieurs l’utilisent pour placer leur publicité avant une diffusion.

Les entrepreneurs gagneraient par contre à innover. Comment ? En créant leurs propres vidéos de commerce en ligne (e-commerce). Ainsi, ils deviendraient leur propre média pour se promouvoir (ou promouvoir leur société et leurs produits). Toutefois, ne crée pas des vidéos virales qui veut.

Les étapes

Pour bien véhiculer un message, il faut premièrement se connaître (ou connaître sa compagnie). Donc, savoir ce qu’on a à vendre ou à dire.

Deuxièmement, on doit se faire connaître, à l’aide d’une stratégie pour obtenir des visionnements. Il s’agit de la partie la plus difficile, celle où plusieurs vont abandonner. Les succès instantanés existent, mais il importe de miser sur le moyen et long terme.

Troisièmement, il faut se faire reconnaître. On doit être vu comme un expert, quelqu’un qui atteint ses objectifs. Pour gagner en reconnaissance, certaines entreprises vont s’associer à des influenceurs de médias sociaux. Ceux-ci s’adonneront au placement de produits ou créeront carrément des capsules mettant en valeur la marchandise à vendre.

Choisir la bonne personnalité

La devise du marketing d’influenceurs de médias sociaux se résume souvent ainsi: Le bon porte-parole pour véhiculer le bon message au bon public. Le succès lié à un produit mis de l’avant découle intrinsèquement de son entremetteur.

Les youtubers populaires ont une niche, un auditoire ciblé, on y dénote peu de généralistes. Lorsque les internautes s’identifient à une personnalité, ils achètent la personne connue, le sujet et attendent la prochaine vidéo. Cela permet de créer un auditoire et de capitaliser en allant chercher des revenus.

On remarque certains traits distinctifs communs aux vedettes de YouTube. Elles s’avèrent extraverties, positives, optimistes, spontanées et novatrices, avec une propension à montrer leurs imperfections avec humour.

Un exemple de youtubeur qui rapporte

Quelques internautes gagnent des fortunes avec YouTube. Le Suédois de 26 ans PewDiePie a récolté plus de 13,8 milliards de visionnements depuis la création de sa chaîne. Ses vidéos loufoques lui ont attiré au-dessus de 50 millions d’abonnés. En 2015, son revenu net se chiffrait à 15 millions de dollars.

Lorsqu’il a parlé du jeu The Walking Dead: Road to Survival avec une vidéo Youtube, les ventes ont atteint 2,5 millions (source: Forbes).

Le jeune homme est pratiquement devenu le patron de Google et YouTube, et a provoqué un tollé lorsqu’il a menacé de fermer sa chaîne.

Viser l’instantanéité

Les experts le disent: utiliser YouTube pour placer de la publicité reste plus efficace que de miser sur les médias traditionnels. Mais, on doit adapter son message à la réalité numérique. Sur Internet, les gens surfent à toute allure d’une information à l’autre.

Une étude du journal Les Affaires révèle qu’un humain d’aujourd’hui a une durée d’attention de 8 secondes, soit une seconde de moins qu’un poisson rouge », soulignait Monsieur Bolduc. 

Environ 45 % des gens arrêtent de regarder une vidéo après une minute. De plus, ils évaluent la plupart du temps sa durée avant de cliquer dessus. Aller droit au but en quelques secondes prime. Un dirigeant d’entreprise gagnerait donc à créer plusieurs petites capsules de 7 secondes plutôt qu’un interminable film didactique.

En résumé

L’avenir du numérique – du marketing par le fait même – réside dans la vidéo. Celle-ci se diffuse principalement sur Internet par des plateformes comme YouTube. Pour réaliser des capsules virales, les entrepreneurs devraient choisir la bonne personne, qui livrera un message précis, et ce, en captant l’attention rapidement.

Les chiffres parlent:

68 % des utilisateurs regardent YouTube pour être guidés dans leurs décisions d’achat », spécifiait Monsieur Bolduc.

Ne manquez pas la prochaine conférence de la Toile des Communicateurs – Les faussetés sur le Web: un vrai problème.

Informations et inscriptions ici.

A propos de l'auteur

Mireille Levesque
Responsable des contenus d'Isarta Infos

Mireille Lévesque a étudié en rédaction à l'Université de Montréal. Elle a d'abord été journaliste pigiste, puis a oeuvré dans le domaine de l'édition pendant de nombreuses années. Grâce à son rôle de responsable des contenus d'Isarta Infos, elle renoue aujourd'hui avec sa plus grande passion: l'écriture.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page