Home
Les chiffres de la Saint-Valentin Reviewed by Mireille Levesque on . Souper romantique, chocolats, fleurs... le 14 février approche à grands pas. Fête de l'amour ou fête commerciale, la Saint-Valentin? Quoi qu'on en pense, les st Souper romantique, chocolats, fleurs... le 14 février approche à grands pas. Fête de l'amour ou fête commerciale, la Saint-Valentin? Quoi qu'on en pense, les st Rating: 0

Les chiffres de la Saint-Valentin

Souper romantique, chocolats, fleurs… le 14 février approche à grands pas. Fête de l’amour ou fête commerciale, la Saint-Valentin? Quoi qu’on en pense, les statistiques reliées à l’événement révèlent des faits intéressants sur les habitudes de consommation des Québécois et des Canadiens.

12 février 2017

Que représente la Saint-Valentin en chiffres? Les Québécois prévoient dépenser environ 78 $ chacun afin de célébrer l’événement. Cela constitue une hausse de 5 $ par rapport à 2016. Toutefois, moins de Québécois projetteraient de fêter la Saint-Valentin (seulement 44 %).Voilà ce que révèle le plus récent sondage de l’Observateur (réalisé par le Conseil québécois du commerce de détail).

Selon Statistique Canada, annuellement, les Canadiens dépensent 2 226 $ en repas au restaurant par ménage et 191 $ en chocolats et confiseries par famille. Ils achètent pour 3,38 milliards de dollars de bijoux ainsi que pour 1,69 milliard de dollars de lingerie. On produit 5,9 millions de tiges de roses  au pays, et l’industrie du livre représente 1,87 milliard de dollars?

Vers lequel de ces secteurs associés à l’amour, se tournerons les Québécois pour démontrer leurs sentiments?

Les cadeaux les plus désirés

  • Un souper au restaurant (42 %)
  • Des billets de spectacle (28 %)
  • Des fleurs (24 %)
  • Des voyages (24 %)
  • Des chocolats (23 %)
  • Des bijoux (14 %)

Les critères d’achat:

  • 80 % choisissent un symbole d’amour
  • 54 % ciblent l‘originalité
  • 38 % misent sur une expérience qui se partage
  • 20 % offrent un présent utile
  • 20 % optent pour le bricolage d’enfant

Le résultat 

Ceux qui offriront un cadeau, près d’un Québécois sur trois (28 %), ne satisferont pas les attentes. La raison est simple, 24 % des répondants aimeraient voyager, mais seulement 3 % peuvent se le permettre. Sans compter que 63 % ont l’intention d’offrir du chocolat alors que seulement 23 % espèrent en recevoir.

Qui dépense le plus?

Les hommes déboursent davantage que les femmes pour l’occasion: 90 $ par rapport à 68 $. Aussi, les sommes investies augmentent avec l’âge des Québécois. On parle de 66 $ pour les 18 à 24 ans; 80 $ pour les 35 à 64 ans et 90 $ pour les plus de 65 ans.

Où acheter?

La visite en magasin demeure l’option la plus populaire afin de se procurer le cadeau tant attendu (dans 74 % des cas). Toutefois, plusieurs (36 %) avouent s’inspirer d’abord sur Internet. Seulement 19 % des répondants achèteront un présent de la Saint-Valentin en ligne.

En somme, plus du quart des Québécois iront dans un centre commercial, 16 % se rendront dans un commerce près de chez eux et autant visiteront les grands magasins, alors que 14 % se rendront en pharmacie.

Des activités gratuites

Malgré tout le marketing entourant la fête, un fort pourcentage de Québécois opteront pour des preuves d’amour à peu de frais. Une proportion de 44 % de répondants resteront à la maison pour un souper (contre 37 % qui iront au restaurant), ce qui en fait l’activité favorite.

Près d’un Québécois sur cinq (18 %) écrira un mot d’amour dans une carte et 12 % envisageront des activités coquines.

Que l’on prévoit de folles dépenses ou qu’on opte pour la simplicité volontaire, la fête de l’amour demeurera toujours une source de frustration pour certains et un événement joyeux pour d’autres.

Des endroits prédestinés

Voici, en terminant, quelques lieux qui pourraient inspirer même les plus réfractaires à la Saint-Valentin: Chocolate Cove (Nouveau-Brunswick); Heart Lake (Alberta); Heart’s Desire (Terre-Neuve-et-Labrador); Love (Saskatchewan); Romance (Saskatchewan); Rose Valley (Saskatchewan) et Saint-Valentin (Québec).

Les formations reliées au sujet:

Les secrets du marketing d’influenceurs des médias sociaux en 5 étapes

Marketing événementiel: Pour s’assurer du succès!

Comment établir une stratégie de marketing de contenu efficace

A propos de l'auteur

Mireille Levesque
Responsable des contenus d'Isarta Infos

Mireille Lévesque a étudié en rédaction à l'Université de Montréal. Elle a d'abord été journaliste pigiste, puis a oeuvré dans le domaine de l'édition pendant de nombreuses années. Grâce à son rôle de responsable des contenus d'Isarta Infos, elle renoue aujourd'hui avec sa plus grande passion: l'écriture.

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page