Le pouvoir olfactif au service de la marque Reviewed by Mireille Levesque on . Mémorable, distinctif, innovateur et audacieux, le marketing olfactif gagne en popularité. Il fait littéralement voyager! 13 juin 2017 L'impact des parfums L'od Mémorable, distinctif, innovateur et audacieux, le marketing olfactif gagne en popularité. Il fait littéralement voyager! 13 juin 2017 L'impact des parfums L'od Rating: 0

Le pouvoir olfactif au service de la marque

Mémorable, distinctif, innovateur et audacieux, le marketing olfactif gagne en popularité. Il fait littéralement voyager!

13 juin 2017

L’impact des parfums

L’odorat est le sens le plus intimement lié aux émotions et aux souvenirs.

Un environnement d’où émanent de bonnes odeurs peut donc rendre une marque plus forte. Celle-ci deviendra aussi mémorable si, en plus, les fragrances racontent une histoire.

Les effluves enivrantes favoriseraient même le bien-être. L’aromachologie, une science apparue dans les années 80, le confirme. Certaines notes aromatiques s’avèreraient si marquantes qu’elles influenceraient même les comportements.

Les vertus prouvées des bonnes odeurs sont nombreuses. La réduction du stress, l’amélioration de la qualité du sommeil, et les effets sur les tissus sous-cutanés de la peau n’en sont que quelques-unes.

De plus, le cerveau mémorise les sensations liées à ce que l’on sent pour une période de un à deux ans. En comparaison, on parle de 3 secondes à 3 mois pour l’ouïe. Là encore, le marketing olfactif gagne des points.

Attention aux imposteurs!

Par contre, cette révolution aromatique doit s’opérer de mains de maître.

Parfumer une pièce, n’est pas faire du marketing olfactif. Idem pour juste brancher des machines odorantes. Nous faisons bien plus que ça. Nous racontons une histoire à travers le sens qui a le plus de mémoire et de souvenirs, soit l’odorat.»

Voilà les propos de Christine Chamberland-Beaudoin, présidente d’Élixir Marketing Olfactif.

Cette professionnelle des odeurs et son équipe mettent littéralement leur créativité au service du client. Elles le placent au centre du projet. Tout est pensé en fonction des valeurs, des thèmes et de  l’historique de son événement. Les effluves choisies resteront porteuses de sens pour chaque projet. Et ce, qu’elles soient puisées dans la banque de parfums ou créées sur mesure.

Pour réaliser son marketing odorant, Christine diffuse ses parfums à l’aide de divers supports technologiques.

Pour ce faire, Élixir Marketing Olfactif utilise la nébulisation. Il s’agit d’un procédé de propulsion à froid de particules extrêmement fines. Cette technique permet de conserver les propriétés olfactives authentiques. Puis, il garantit l’absence de dépôt, que ce soit sur les vêtements, le mobilier, etc.

La méthode est écologique, hypoallergène et contribue à la diminution des agents polluants.

Propulser le public ailleurs

Élixir Marketing Olfactif transforme chaque événement en voyage sensoriel.

Lors de la cinquième édition du populaire Bal en noir, par exemple, l’équipe suivait le thème 80s Miami. À mesure que les participants se déplaçaient dans la salle de réception, ils traversaient un parcours odorant composé de: vents de fraîcheur, noix de coco et cocktails fruités.

Les convives ont littéralement été transportés dans l’imaginaire des plages tropicales. Il s’agissait d’un mariage parfait avec le thème Sunglasses at Night, selon Christine Chamberland-Beaudoin:

Toutes les fragrances ont été pensées pour être sous le thème joyeux, festif, voyage Miami (années 80) dans le but d’être … anti-stress, anti-déprime, anti-surmenage, anti-angoisse, favorisant la créativité, repoussant le pessimisme et luttant contre l’insomnie.  Avec la mission même du BEC, cela faisait totalement du sens!»

L’ambiance immersive éveillait sens et humeur.

Les temps changent. Le marketing évolue et appelle à l’innovation. Pour enchanter le public, chacun doit trouver son élixir et laisser la magie opérer.

A propos de l'auteur

Mireille Levesque
Responsable des contenus d'Isarta Infos

Mireille Lévesque a étudié en rédaction à l'Université de Montréal. Elle a d'abord été journaliste pigiste, puis a oeuvré dans le domaine de l'édition pendant de nombreuses années. Grâce à son rôle de responsable des contenus d'Isarta Infos, elle renoue aujourd'hui avec sa plus grande passion: l'écriture.

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page