Google paie la publicité des OBNL! Reviewed by Mireille Levesque on . Saviez-vous que les organismes à but non lucratif ont accès gratuitement à Google AdWords? Ils peuvent donc, eux aussi, augmenter leur visibilité sur la Toile. Saviez-vous que les organismes à but non lucratif ont accès gratuitement à Google AdWords? Ils peuvent donc, eux aussi, augmenter leur visibilité sur la Toile. Rating: 0

Google paie la publicité des OBNL!

Saviez-vous que les organismes à but non lucratif ont accès gratuitement à Google AdWords? Ils peuvent donc, eux aussi, augmenter leur visibilité sur la Toile.

4 juillet 2017

Par l’entremise de Google Ad Grants, Google donne jusqu’à 10 000 $ US  par mois en publicité aux OBNL!

Un récent article, très populaire sur les réseaux sociaux, a généré un nouvel engouement pour cette idée implantée en 2003.

Selon le site de l’agence spécialisée en SEO My Little Big Web:

Le programme Google Ad Grants est sensiblement le même que le programme classique Google AdWords, c’est-à-dire que les publicités sont diffusées sur les pages de résultats de Google et que les annonceurs gèrent également leurs propres campagnes. En revanche, certaines conditions sont imposées au niveau de la gestion des annonces et du budget.»

Les critères

Les intéressés doivent d’abord vérifier s’ils sont éligibles. Voici les principales conditions d’admissibilité:

  • représenter un OBNL officiellement reconnu comme tel
  • respecter et accepter les conditions requises de non-discrimination et de réception ainsi que d’utilisation des dons
  • Relier l’organisme enregistré à un site Web dont le contenu reflète la nature de ses activités

Attention…

Cette offre constitue une belle opportunité, mais elle ne s’avère pas gagnée d’avance, ainsi que l’indique L’agence My Little Big Web:

Comme vous avez pu le constater en lisant ces conditions d’admission, Google n’accorde pas facilement du budget aux organismes qui en font la demande. De plus, même si votre demande est acceptée par Google, il vous faudra ensuite respecter les autres restrictions et gérer votre compte selon l’accord que vous aurez préalablement accepté.»

Certaines règles s’imposent également afin de conserver un accès au programme. Vous devez:

  • programmer des annonces liées à un seul site Web et qui respectent le domaine indiqué dans la demande d’admission
  • garder votre compte actif (une session par mois et un changement tous les 90 jours)
  • utiliser des mots clés liés à votre domaine d’action
  • vous abstenir de faire de la pub commerciale
  • avoir un site Web sans espace publicitaire (AdSense ou liens d’affiliation)

Deux options

Pour opérer vos campagnes, deux options s’offrent à vous: AdWords Express ou AdWords.

Si vous vous considérez novice, vous pouvez sélectionner le premier choix, afin de laisser la plateforme gérer automatiquement où et quand vos annonces seront diffusées. Vous n’aurez qu’à identifier votre public cible et à décrire votre organisme en trois lignes. AdWords Express effectuera le reste.

Vous vous sentez plutôt prêt à gérer tous les aspects de votre compte Google Ad Grants? En choisissant AdWords, vous accéderez aux outils qui vous donneront l’opportunité de personnaliser vos campagnes.

Quelques bémols

Le service de publicité est sans frais, mais comporte toutefois quelques limitations. Google les indique très bien sur son site

  • Les annonces restent uniquement sous forme de texte et ne comportent donc aucune vidéo ou image
  • Elles s’afficheront uniquement sur les pages des résultats de recherche Google positionnées sous celles des annonceurs payants
  • Toutes les campagnes devront être ciblées par mots clés
  • Votre coût maximal par clic sera de 2 $ US

L’avis de deux expertes

À cheval donné on ne regarde pas la bride, dit-on, mais est-ce que ça en vaut la peine?

Mounia Serhrouchni, comptant 11 ans d’expérience en management, formation et marketing digital dont cinq ans pour le compte de Google ETO Casablanca a accepté de répondre à la question.

De par mon expertise avec les OBNL français, je peux affirmer que, oui, ça donne des résultats. Cela a permis pour plusieurs d’atteindre des objectifs fixés. Tout dépend, bien sûr, des besoins de tout un chacun. Il y a des limitations bien sûr, mais elles existent pour éviter que Google Ad Grants soit utilisé à des fins commerciales. Le coût limité par mot-clic affecte surtout la qualité de la langue. Par contre, c’est pertinent, cela permet aux organismes d’être plus visibles et de toucher plus de monde. Google détient le monde, pourquoi ne pas profiter de cette opportunité.»

Eugénie Delhaye, qui a travaillé pour le compte de Microsoft et qui dirige actuellement l’agence spécialisée en SEO, publicité en ligne et conception Web My Little Big Web, donne également son point de vue à Isarta Infos:

C’est difficile de dépenser un budget de 2 $ par mot-clic. Lorsqu’on se lance dans ce processus, on veut utiliser des mots-clics intéressants et plusieurs coûtent cher. Toutefois, c’est certain que ce budget octroyé à un organisme qui a peu de moyens en vaut la peine. Par contre, ce que je suggère à ceux qui ont un peu plus d’argent, c’est de conserver Google Ad Grants pour les mots-clics peu dispendieux et de vérifier la possibilité d’ouvrir un deuxième compte Google AdWords pour utiliser des mots-clics plus chers. Il faudrait alors valider ce choix avec Google, qui aura le loisir ou non d’accepter cette situation.»

Essayez Google Ad Grants, et donnez-nous votre propre opinion!

Les formations en lien avec le sujet:

Google AdWords: Concevoir, gérer et optimiser les campagnes

Google AdWords: Avancé

A propos de l'auteur

Mireille Levesque
Responsable des contenus d'Isarta Infos

Mireille Lévesque a étudié en rédaction à l'Université de Montréal. Elle a d'abord été journaliste pigiste, puis a oeuvré dans le domaine de l'édition pendant de nombreuses années. Grâce à son rôle de responsable des contenus d'Isarta Infos, elle renoue aujourd'hui avec sa plus grande passion: l'écriture.

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page