«L’avenir» des fausses nouvelles Reviewed by François Nadeau on . Même si ce jour semble encore loin, il arrivera peut-être un moment où les fausses nouvelles ou autre contenu douteux ne seront plus accueillis avec autant de c Même si ce jour semble encore loin, il arrivera peut-être un moment où les fausses nouvelles ou autre contenu douteux ne seront plus accueillis avec autant de c Rating: 0

«L’avenir» des fausses nouvelles

Même si ce jour semble encore loin, il arrivera peut-être un moment où les fausses nouvelles ou autre contenu douteux ne seront plus accueillis avec autant de crédulité.

10 août 2017

À ce moment, les auteurs de ce type de contenu devront trouver d’autres moyens pour que les internautes mordent à l’hameçon.

Un de ceux-ci pourrait bien être la manipulation et l’imitation de voix sur des contenus en format audio et vidéo.

Depuis longtemps, on sait qu’une photo peut facilement être retouchée à l’aide de logiciels graphiques.

Il reste toutefois plus difficile de modifier des contenus vidéos.

Le discours d’un politicien peut être changé par le doublage de la voix. Toutefois, à lui seul, ce procédé donne un résultat peu convaincant.

Cependant, diverses équipes de chercheurs travaillent sur des projets visant à rendre possible la substitution de voix de façon réaliste. Évidemment, leur objectif n’est pas d’utiliser le procédé pour créer de fausses nouvelles ou usurper l’identité d’autrui, mais le procédé risque un jour ou l’autre d’être utilisé à cette fin.

Un des exemples qui a circulé sur le Web est le fruit du travail de chercheurs de l’Université de Washington. Celui-ci présente un discours de Barack Obama monté de toutes pièces avec d’anciens extraits sonores.  Les chercheurs sont arrivés à ce résultat en jumelant un extrait audio de l’ancien président américain avec des mouvements réalistes de prononciation. Le logiciel s’entraîne à produire un résultat réaliste en analysant les mouvements de la bouche et les extraits sonores provenant de millions de vidéos. On s’en doute, ce type de logiciel utilise l’intelligence artificielle pour arriver à ses fins.

Plusieurs autres solutions sont présentement à l’essai afin de recréer des voix. L’entreprise montréalaise Lyrebird offre l’une d’elles. L’entreprise prétend qu’elle peut recréer une voix après seulement une minute d’écoute de celle-ci. La voix peut aussi être teintée d’une émotion quelconque. Lyrebird prévoit notamment utiliser sa technologie pour la création de livres en format audio.

Évidemment, on comprend que le développement de telles solutions amènera plusieurs opportunités. Il apportera aussi différents défis, car on repoussera un peu plus la frontière de ce qui peut être imité ou usurpé.

A propos de l'auteur

François Nadeau
Analyste marketing

Diplômé du MBA en marketing de l'Université Laval, je travaille présentement en tant qu'analyste marketing. Je me passionne pour tout ce qui touche les nouvelles technologies et les nouveaux médias.

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page