La technologie pour éclairer les stratégies RH Reviewed by La Rédaction on . L’ère numérique transforme en profondeur la gestion des ressources humaines. Les progrès technologiques procurent de formidables leviers pour appuyer la stratég L’ère numérique transforme en profondeur la gestion des ressources humaines. Les progrès technologiques procurent de formidables leviers pour appuyer la stratég Rating: 0

La technologie pour éclairer les stratégies RH

L’ère numérique transforme en profondeur la gestion des ressources humaines. Les progrès technologiques procurent de formidables leviers pour appuyer la stratégie organisationnelle. Comment en tirer profit? Jetez un oeil à cet article fourni par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés pour répondre à la question.

31 octobre 2017

Implantation des nouvelles technologies

Sandra Houillier, CRHA, nous explique comment les innovations peuvent améliorer les processus que ce soit en matière de recrutement ou de mode d’organisation du travail.

L’année 2015 a marqué un tournant pour le secteur, souligne un récent rapport de la firme Deloitte: le financement des jeunes entreprises vouées au développement de nouvelles technologies appliquées aux ressources humaines a bondi de 60 % par rapport à l’année précédente. Depuis, le train est en marche et les technologies de communication mobile chamboulent l’univers des RH au même titre que les secteurs des médias ou du commerce de détail. Voici comment.

Le recrutement en accéléré

Le recrutement est l’un des aspects de la gestion des ressources humaines qui bénéficie de l’apport des nouvelles technologies, selon Sandra Houillier, CRHA, directrice principale, consultation, chez Deloitte.

Le gestionnaire peut créer lui même ses réquisitions de postes, qui sont acheminées automatiquement aux ressources humaines», explique-t-elle.

L’expérience candidat s’en trouve elle aussi améliorée:

Dès le moment où le candidat est contacté par l’organisation, il peut avoir accès à une application ou à un portail où il peut suivre le statut de sa candidature», illustre Sandra Houillier.

Des logiciels comme Taleo peuvent ensuite trier automatiquement les CV reçus en fonction de différents filtres et mots-clés. Les entrevues de même que différents tests peuvent ensuite être réalisés à distance.

Les nouvelles technologies appliquées au recrutement peuvent ainsi réduire de moitié le temps nécessaire pour pourvoir un poste, selon Sandra Houillier.

L’intégration simplifiée

De nouveaux outils visent aussi à faciliter l’intégration des nouveaux employés. Après leur embauche, ceux-ci accèdent à un portail d’intégration personnalisé en fonction de leur nouveau rôle dans l’organisation: les gens à rencontrer, les formations à suivre, la convention collective les concernant, etc. De plus, les informations à leur sujet recueillies lors du processus d’embauche sont ajoutées à leur profil d’employé, ce qui simplifie la tâche des ressources humaines.

Une gestion de la performance plus agile

Une idée préconçue au sujet des nouvelles technologies est qu’elles remplacent le contact humain, dit Sandra Houillier. En fait, elles ne font que simplifier les processus et fournir des données pour réduire la subjectivité. Le gestionnaire va continuer de rencontrer et de coacher ses employés!»

Les nouveaux outils informatisés auxquels les gestionnaires ont accès permettent d’abord d’intégrer la gestion de la performance, le développement de carrière et la rémunération:

Quand je commence mon année, je soumets mon plan au gestionnaire. Il l’approuve et on l’entre dans le système. On aligne ensuite la gestion de la performance sur les objectifs d’affaires, le développement de carrière du candidat et les augmentations de salaire», explique Sandra Houillier.

Cap sur le travail à distance

Skype Entreprise et les autres systèmes du genre ont révolutionné la façon de travailler, affirme la CRHA. Lors d’un appel, on peut faire du partage d’écran et même donner le contrôle de son écran à l’autre pour qu’il intervienne en direct. Ces technologies permettent de basculer dans un mode virtuel de travail, où le lieu où se trouve la personne n’a plus d’importance.»

Dans ce contexte, les entreprises doivent cependant apprendre à gérer leur personnel en fonction des résultats plutôt que des heures de présence au travail, souligne Sandra Houillier.

Elle rappelle également que l’implantation de nouvelles technologies doit se fonder sur une étude soignée des besoins propres à chaque organisation.

Il faut d’abord structurer la vision et la stratégie de l’entreprise. La technologie n’est qu’un levier qui vient les appuyer. Un outil, en somme, pas une fin en soi», conclut-elle.

A propos de l'auteur

La Rédaction
Pour contacter la rédaction : redaction@isarta.com

Envoyez-nous vos communiqués de presse ou faites-nous part de votre actualité (nomination, nouveaux comptes, campagne publicitaire...), par courriel à redaction@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page