Voici pourquoi votre CA est devenu une tour de Babel Reviewed by Philippe Jean Poirier on . Pour atteindre leurs objectifs d’affaires, les leaders doivent apprendre à parler entre eux le même langage, affirme Alaric Bourgoin, professeur adjoint au dépa Pour atteindre leurs objectifs d’affaires, les leaders doivent apprendre à parler entre eux le même langage, affirme Alaric Bourgoin, professeur adjoint au dépa Rating: 0

Voici pourquoi votre CA est devenu une tour de Babel

Pour atteindre leurs objectifs d’affaires, les leaders doivent apprendre à parler entre eux le même langage, affirme Alaric Bourgoin, professeur adjoint au département de management de HEC. Lumière sur les enjeux de communication qui entravent le processus décisionnel en entreprise.

3 novembre 2017

La scène a lieu dans un conseil d’administration d’une grande entreprise française. Le président soumet à ses VP un projet d’acquisition, sans autre préavis. Le CFO saisit l’occasion et présente une étude d’opportunité analytique et factuelle, réalisée quelques mois plus tôt. Le directeur de la transformation, sans consulter l’étude, s’inquiète des répercussions sur les opérations. La DRH saute alors dans la mêlée, offusquée de ne pas avoir été consultée en amont.

Pourquoi ces leaders n’arrivent pas à se comprendre? demande le chercheur, qui raconte l’anecdote. Parce qu’ils ne parlent pas la même langue. L’un amène des arguments de nature politique, alors que l’autre est dans une logique stratégique et que l’autre, enfin, est dans un mode tactique.»

Cette distinction argumentative, Alaric Bourgoin la tient d’un illustre théoricien militaire, Von Clausewitz, qui stipule que, quand on fait la guerre, il y a 3 types de décisions: politique, stratégique, tactique. Des décisions «intimement liées, mais différentes», précise le professeur.

À chaque type de décision sa mécanique

S’il est important de comprendre la différence entre ces types de décisions, c’est parce qu’ils appellent des moyens diamétralement opposés dans leur mise en œuvre.

Les décisions politiques sont affaire de mobilisation:

La politique, c’est faire groupe, explique Alaric Bourgoin. On travaille sur des logiques d’intérêts et des logiques de personnes, de valeurs. Les discussions politiques sont informelles, face à face, pas besoin d’être précis ou factuel, il s’agit d’abord d’établir une relation, de créer le désir et de demander: est-ce que tu embarques?»

Les décisions stratégiques sont affaire de faits et de chiffres:

C’est une discussion factuelle. On s’appuie sur des éléments factuels qui permettent de créer une compréhension commune de la situation, dans une optique d’allocation des ressources. On fait de la stratégie en petit groupe d’experts compétents et structurés, qui ont pour mandat de débattre objectivement des meilleures options.»

Les décisions tactiques, enfin, sont affaire de tâches et de planning; elles concernent la mise en œuvre des décisions stratégiques précédemment prises.

Les trois questions d’une réunion qui tourne mal

Lorsqu’une réunion part dans tous les sens, à l’exemple de celle mentionnée en début d’article, Alaric Bourgoin invite les gens à se poser trois questions: de QUOI on parle, COMMENT on en parle et QUI en parle.

Pour que le dialogue stratégique fonctionne, explique le professeur, il faut d’abord identifier quel type de décision on est en train de prendre: politique, stratégique ou tactique? Ensuite, a-t-on choisi le bon mode de communication pour prendre cette décision? Et finalement, est-ce que la personne qui parle a la crédibilité pour aborder la question?»

Clarifier ces enjeux de communication permettra aux leaders de mieux se comprendre et, finalement, de prendre des décisions réellement éclairées.

Référence: Bourgoin Alaric, Marchessaux François, Johnson Kevin J. , «Vos stratèges sont-ils perdus entre politique et tactique?», Gestion, 2017/1 (Vol. 42), p. 26-31. DOI : 10.3917/riges.421.0026.

Bourgoin, A. Marchessaux, F. Bencherki. N. (2018) We need to talk about strategy. How to hold an effective stratgic dialogue? Business Horizons, Forthcoming.

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste indépendant qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Mandats actuels: recherche d’emploi, vie au travail, TI, finances personnelles, tourisme, famille et vélo. Courriel: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page