5 prédictions incroyables qui vont se dérouler (ou pas) en 2019 dans l’industrie technologique Reviewed by Kévin Deniau on . [caption id="attachment_61793" align="aligncenter" width="598"] DR[/caption] 9 janvier 2019 Début d'année rime généralement avec prédictions de ce qui pourrait [caption id="attachment_61793" align="aligncenter" width="598"] DR[/caption] 9 janvier 2019 Début d'année rime généralement avec prédictions de ce qui pourrait Rating: 0

5 prédictions incroyables qui vont se dérouler (ou pas) en 2019 dans l’industrie technologique

Par

DR

9 janvier 2019

Début d’année rime généralement avec prédictions de ce qui pourrait advenir dans un futur plus ou moins proche. Nous avons sélectionné 5 d’entre elles, réalistes ou farfelues, dans l’univers des technologies. Alors, fiction ou réalité… l’histoire nous le dira !

1. Google, Facebook et Amazon démantelés

C’est du moins la prédiction de Scott Galloway, professeur de marketing à l’Université de New York (NYU) et connu pour avoir anticipé le rachat de Whole Foods par Amazon ou le choix de cette même firme pour ses deux nouveaux sièges à Washington et New York.

Selon l’auteur de « The Four », ces démantèlements pourraient avoir lieu de leur propre fait ou sous la pression du régulateur. Voici ses explications, exposées lors d’une conférence organisée par Business Insider :

  •  Amazon pourrait introduire en Bourse son service d’infonuagique, Amazon Web Services

 

  • Facebook « devrait se séparer d’Instagram » dont la valorisation pourrait dépasser amplement les 100 milliards de dollars

 

  • Et enfin, il envisage aussi cette solution pour résoudre la question du monopole de Google dans la recherche en ligne en forçant la firme de Mountain View à se séparer de Youtube

 

2. Apple achète Tesla (à 520 $ par action)

Cette prédiction est issue des traditionnelles « prévisions choc de l’année » de Saxo Bank. Avant de poursuivre, rappelons que ces prévisions « ne représentent en aucun cas les perspectives ou prévisions officielles de Saxo Bank. Il s’agit plutôt de risques peu probables qui sont encore sous-évalués et qui pourraient modifier radicalement les perspectives d’investissement et l’économie au cours des 12 à 24 prochains mois s’ils venaient à se réaliser », comme l’explique la banque d’investissement danoise.

Ici, Saxo Bank se demande ce que fera Apple de ses 237 milliards de trésorerie accumulés alors qu’elle est en incapacité de développer davantage sa croissance en termes de volume.

Réponse : s’attaquer au marché de l’automobile, les voitures étant de plus en plus connectées. « En sachant que Tesla a besoin de plus de capacité financière et qu’Apple doit étendre son écosystème au secteur automobile d’une manière plus profonde que celle représentée par son logiciel CarPlay, Apple s’intéresse à Tesla. »

Il faut dire que la rumeur d’une telle prédiction revient assez souvent dans l’actualité

 

3. Le coût de la dette de Netflix s’envole

Toujours selon le scénario choc réalisé par Saxo Bank, General Electric perd en crédibilité sur le marché des crédits ce qui provoque une panique chez ses investisseurs face à ses 100 milliards de dollars de dettes. L’ancien fleuron de l’industrie américaine se résout à déposer le bilan.

Cette onde de choc couplée au resserrement des conditions financières de la Réserve fédérale font que le coût de financement des entreprises américaines s’envole.

« Le financement de Netflix, qui compte plus de 10 milliards de dollars de dettes au bilan, coûte deux fois plus cher, ce qui freine la croissance des contenus et ébranle le cours de l’action. Pour ne rien arranger, l’entrée de Disney en 2019 dans l’industrie du streaming vidéo réduit encore davantage la croissance de Netflix », imagine Saxo Bank.

4. Un rapprochement entre Facebook et Paypal

C’est du moins l’idée que suggère Lisa Ellis, analyste pour la firme MoffettNathanson. Dans une note envoyée à ses clients, elle indique que : « Facebook et Paypal sont des partenaires naturels. Ce sont deux ‘disrupteurs’ du Web qui facilitent le commerce en ligne, Facebook par la publicité et Paypal par le paiement ».

Selon elle, l’alliance avec un joueur majeur de l’industrie, après un mariage de 13 ans avec eBay, rompu en 2015, serait grandement profitable à Paypal, notamment en termes de croissance de son empreinte géographique.

Pour Facebook, qui a connu une année difficile en perdant près d’un tiers de sa valeur en Bourse, « cela créerait une nouvelle histoire et serait de bonne augure pour les investisseurs ».

Concrètement, cela pourrait prendre la forme d’une intégration d’une fonction de paiement dans WhatsApp, pour mieux rivaliser avec le chinois WeChat, Instagram ou Facebook Marketplace. « Les conditions sont en place pour qu’une ou plusieurs de ces options se réalisent d’ici les 6 à 12 prochains mois », conclut Lisa Ellis.

 

5. Les robots vont réduire notre dépendance au café

C’est peut-être la prédiction la plus saugrenue. Elle provient du rapport « Imagine 2025 » de RBC Marché des Capitaux. Le raisonnement ?

L’intelligence artificielle minimisera la quantité de travail fastidieux dans l’industrie, ou le nombre de métiers comme celui des chauffeurs routiers, et en réalité la plupart des emplois qui peuvent nécessiter des besoins en caféine », indique un passage de l’épais rapport, repéré par Business InsiderPar conséquent« ces emplois “liés à la caféine” évolueront ou disparaîtront ».

Un article à relire donc dans quelques mois (ou années) pour savoir si ces prédictions se sont avérées justes ou non !

 

Ces autres articles pourraient aussi vous intéresser :

Quels sont les nouveaux réseaux sociaux qui peuvent exploser en 2019 ?

Médias sociaux : les 4 événements qu’il fallait retenir en 2018 pour les marketeurs

Bien-être, données massives, expérience employé et soft skills : Les 4 grandes tendances RH pour 2019

Retour en haut de la page