Fil de presse : Coup de frein pour Uber à New-York, 1 millard $ d’investissement dans l’aérospatial à Montréal et Musk veut retirer Tesla de la Bourse Reviewed by La Rédaction on . 14 août 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants : La ville de New-York met l 14 août 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants : La ville de New-York met l Rating: 0

Fil de presse : Coup de frein pour Uber à New-York, 1 millard $ d’investissement dans l’aérospatial à Montréal et Musk veut retirer Tesla de la Bourse

Par

14 août 2018

Vous n’avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants :

uber-pittsburghLa ville a voté une loi qui va geler les permis pour les Uber et autres Lyft, pendant un an. Un salaire minimum sera également imposé pour les chauffeurs de VTC. New York est la première ville américaine à légiférer sur le dossier. Le but principal de cette loi est de lutter contre les embouteillages, qui paralysent certains quartiers aux heures de pointe.

Lire la suite surTechCrunch (en anglais)

Ottawa, Québec et l’entreprise CAE, spécialiste des simulateurs de vol et de la formation des pilotes, ont annoncé la semaine dernière un investissement de près d’un milliard de dollars sur cinq ans pour la recherche. Le programme de recherche doit permettre la création de 400 emplois, dont 335 à Montréal. Quelque 150 PME et 50 universités et centres de recherche collaboreront également au projet.

Lire la suite sur Radio Canada

Le PDG de Tesla, Elon Musk affirme être en pourparlers avec le fonds souverain saoudien PIF et d’autres investisseurs non identifiés en vue de retirer Tesla de la Bourse. Cette annonce survient après qu’il a déclaré mardi, dans un tweet, avoir «sécurisé» le financement pour cette opération sans en apporter la preuve. Face aux spéculations et au scepticisme des marchés, le gendarme de la Bourse, la SEC, a demandé à l’entreprise si l’affirmation de M. Musk était «réelle».

Lire la suite sur La Presse



Retour en haut de la page