Fil de presse : Facebook ajoute un câlin à ses réactions et Ottawa protégera les sociétés canadiennes des intérêts étrangers Reviewed by La Rédaction on . 20 avril 2020 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants. Les 1500 employés de CAE a 20 avril 2020 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants. Les 1500 employés de CAE a Rating: 0

Fil de presse : Facebook ajoute un câlin à ses réactions et Ottawa protégera les sociétés canadiennes des intérêts étrangers

Par

20 avril 2020

Vous n’avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants.

Les 1500 employés de CAE au Canada rappelés dès cette semaine

La société montréalaise CAE annonce lundi le rappel de quelque 1500 employés qui ont récemment été mis à pied temporairement au Canada à cause des conséquences de la pandémie de la COVID-19. La plupart de ces personnes travaillent aux installations de la multinationale québécoise dans l’arrondissement montréalais de Saint-Laurent.

Lire la suite sur Radio Canada

Ottawa protégera les sociétés canadiennes des intérêts étrangers

Le gouvernement fédéral a agi afin de protéger les entreprises canadiennes affectées par la pandémie de la COVID-19 ou fournissant des biens médicaux pour éviter qu’elles soient avalées par des intérêts étrangers. « Nous allons donc renforcer notre surveillance et porter attention aux investissements étrangers au Canada pour nous assurer que personne ne profite de la crise, » a prévenu le premier ministre Justin Trudeau.

Lire la suite sur Les Affaires

À l’ère de la distanciation sociale, Facebook ajoute un câlin à ses réactions

À défaut de câlins réels, Facebook offrira dès la semaine prochaine la possibilité d’envoyer à ses proches une étreinte virtuelle : par ces temps de pandémie, le premier réseau social du monde a décidé d’élargir la palette des réactions possibles sur sa plateforme.

Lire la suite sur La Presse



Retour en haut de la page