Fil de presse : Facebook bientôt en inuktitut, Google pénalise les sites plus lents et Twitter a suspendu plus de 70 millions de comptes suspects Reviewed by La Rédaction on . 10 juillet 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ces derniers jours ? Voici les faits saillants : Face 10 juillet 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ces derniers jours ? Voici les faits saillants : Face Rating: 0

Fil de presse : Facebook bientôt en inuktitut, Google pénalise les sites plus lents et Twitter a suspendu plus de 70 millions de comptes suspects

Par

10 juillet 2018

Vous n’avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ces derniers jours ? Voici les faits saillants :

Facebook demande la collaboration de ses utilisateurs qui parlent inuktitut afin de traduire le site de réseautage social dans la langue des habitants du Grand-Nord, qui utilisent beaucoup les médias sociaux pour communiquer.

Lire la suite sur La Presse

La firme de Mountain View avait annoncé en début d’année une mise à jour de son algorithme afin de pénaliser les sites les plus lents sur mobile, à partir de juillet. On apprend que c’est le cas depuis aujourd’hui ! Seuls les sites dont les performances sont très mauvaises seront pénalisés.

Lire la suite sur Le Blog du modérateur

Google Ventures et Uber font partie des groupes qui ont investi 335 millions de dollars dans Lime, un société américaine de trottinettes électriques. L’investissement se double d’un partenariat qui permettra aux utilisateurs de Lime de faire leurs réservations à partir de l’application d’Uber et inversement.

Lire la suite sur Les Affaires

 

twitter-effectifsLe titre a perdu plus de 5 % lundi à Wall Street après la révélation par le Washington Post, de la suspension de plus de 70 millions de comptes suspectés de propager des fausses informations. Selon le quotidien américain, le taux de suspensions est en moyenne de plus d’un million par jour et a connu un pic à la mi-mai, quand plus de 13 millions de comptes douteux ont été suspendus en une seule semaine.

Lire la suite sur Les Affaires



Retour en haut de la page