Fil de presse : Fermeture de Google +, Amazon Music disponible au Canada et Netflix consomme 15% de la bande passante mondiale Reviewed by La Rédaction on . 9 octobre 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants : Fermeture de Google + ap 9 octobre 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants : Fermeture de Google + ap Rating: 0

Fil de presse : Fermeture de Google +, Amazon Music disponible au Canada et Netflix consomme 15% de la bande passante mondiale

9 octobre 2018

Vous n’avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants :

Le réseau social de Google, Google+, a été touché par une faille informatique ayant exposé des données personnelles d’un demi-million de comptes, a indiqué lundi le géant de l’internet, rattrapé à son tour par les polémiques sur l’utilisation des informations des internautes.

Lire la suite sur La Presse

Le service de streaming musical du géant du e-commerce, lancé il y a déjà deux ans continue son expansion. Amazon Music Unlimited devient ainsi disponible au Canada. Concrètement ce service permet aux abonnés Prime ainsi qu’aux non-abonnés d’accéder à des millions de chansons, des playlists… Mais là où l’entreprise de Jeff Bezos se démarque des géants du secteur comme Spotify ou Apple Music, c’est grâce à l’Amazon Echo et aux différentes commandes vocales.

Lire la suite sur Siècle Digital

Une étude publiée par Sandvine estime que Netflix consomme 15% de toute la bande passante mondiale sur internet. A certaines heures, le service de streaming vidéo peut même représenter jusqu’à 40% de toute la bande passante disponible.

Lire la suite sur Presse Citron

A propos de l'auteur

La Rédaction
Pour contacter la rédaction : redaction@isarta.com

Envoyez-nous vos communiqués de presse ou faites-nous part de votre actualité (nomination, nouveaux comptes, campagne publicitaire...), par courriel à redaction@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page