Fil de presse : TVA et le Journal de Montréal poursuivent le Conseil de presse, Facebook supprime 5000 options de ciblage publicitaire et Netflix se révolte contre Apple Reviewed by La Rédaction on . 24 août 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants : Les médias de Québécor pou 24 août 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants : Les médias de Québécor pou Rating: 0

Fil de presse : TVA et le Journal de Montréal poursuivent le Conseil de presse, Facebook supprime 5000 options de ciblage publicitaire et Netflix se révolte contre Apple

Par

24 août 2018

Vous n’avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies ? Voici les faits saillants :

Dans une requête en injonction permanente déposée mercredi en Cour supérieure à Montréal, le Journal de Montréal et le Groupe TVA réclament plus de 200 000 $ en dommages compensatoires et punitifs pour deux décisions récentes qui auraient porté atteinte à la réputation du Journal de Montréal et qualifiées de diffamatoires.

Lire la suite sur Radio Canada

«Nous nous engageons à protéger les personnes contre la publicité discriminatoire sur nos plateformes», annonce pieusement Facebook dans une note de blog. Le réseau social se conforme à un engagement juridique qu’il a pris fin juillet, selon lequel il ne peut permettre aux annonceurs d’exclure de leur ciblage des personnes selon leur race, origine nationale, religion, orientation sexuelle ou toute autre catégorie «protégée».

Lire la suite sur Le Figaro

La révolte de Netflix. La plateforme de vidéo en ligne veut se passer de l’App Store et des commissions d’Apple qui peuvent atteindre jusqu’à 30% des revenus générés la première année d’abonnement. Netflix teste depuis juin un système de paiement direct depuis son site pour les nouveaux utilisateurs dans 33 pays. La société californienne a déjà suspendu le paiement via le magasin d’applications Google Play depuis mai.

Lire la suite sur La Tribune



Retour en haut de la page