Les ventes et abonnements de magazines canadiens en baisse de 5%, dit l’AAM Reviewed by Christian Bolduc on . 56 titres de magazines canadiens ont eu à subir, en moyenne, une baisse de 5% dans leurs ventes en kiosques et abonnements durant le premier trimestre de 2014, 56 titres de magazines canadiens ont eu à subir, en moyenne, une baisse de 5% dans leurs ventes en kiosques et abonnements durant le premier trimestre de 2014, Rating: 0

Les ventes et abonnements de magazines canadiens en baisse de 5%, dit l’AAM

Par

presse01-1-56 titres de magazines canadiens ont eu à subir, en moyenne, une baisse de 5% dans leurs ventes en kiosques et abonnements durant le premier trimestre de 2014, dit l’Alliance for Audited Media (AAM).

Comparés au même trimestre mais en 2013, ces chiffres démontrent que les magazines d’information et ceux destinés au lectorat féminin encaissent la pire baisse. Seuls les magazines associés aux sports et à la santé peuvent se vanter d’avoir fait un bond en avant.

En décortiquant le rapport, on constate que si les ventes en kiosques (+3%) et les ventes numériques – 3% de toutes les ventes – prennent du galon, les abonnements, avec une chute de 10%, sont largement responsables de ces nouvelles difficultés d’une industrie dont on annonce l’inéluctable déclin depuis quelques années déjà.

En information, le magazine québécois l’Actualité en prend pour son rhume avec des ventes de -13% par rapport au premier trimestre de l’année 2013. Châtelaine, de son côté, doit également absorber un recul brutal, soit 11%. Et compte tenu de son rôle de leader dans le magazine au Canada, ce plongeon stigmatise encore davantage une réalité qui s’explique, entre autres, par une volonté de plus en plus manifeste chez les lectorats de ne pas vouloir payer pour des contenus disponibles gratuitement sur le Web.

C’est le sport qui permet d’éviter la catastrophe avec des chiffres pour le moins impressionnants: +13% pour Hockey News et + 27,5% pour Sportsnet Magazine. Les auteurs du rapport précisent que l’effervescence patriotique des Jeux olympiques de Sochi et la longue saison du Canadien de Montréal (considéré comme l’équipe du Canada dans la LNH) sont largement responsables de cet engouement.

Retour en haut de la page