#artdici, ou comment les grandes entreprises québécoises s’unissent pour mettre de l’avant les artistes locaux Reviewed by Aurore Le Bourdon on . Peut-être avez-vous vu passer sur votre fil de nouvelles Twitter, le lundi 3 octobre dernier, le mot-clic #artdici. Initiative conjointe de grandes entreprises, Peut-être avez-vous vu passer sur votre fil de nouvelles Twitter, le lundi 3 octobre dernier, le mot-clic #artdici. Initiative conjointe de grandes entreprises, Rating: 0

#artdici, ou comment les grandes entreprises québécoises s’unissent pour mettre de l’avant les artistes locaux

Peut-être avez-vous vu passer sur votre fil de nouvelles Twitter, le lundi 3 octobre dernier, le mot-clic #artdici. Initiative conjointe de grandes entreprises, ce projet vise à mettre en lumière des artistes locaux via les réseaux sociaux. 

artdici-couv

C’est un rendez-vous! Tous les premiers lundis de chaque mois, plusieurs grandes entreprises québécoises partageront sur leurs réseaux sociaux une des nombreuses oeuvres d’art de leur collection, accompagnée du mot-clic #artdici.

L’idée, née chez Hydro-Québec, a très vite été adoptée par Loto-Québec et Desjardins. La BNC devrait prochainement joindre le mouvement.

Plusieurs entreprises possèdent des collections d’oeuvres d’art locales, et nous souhaitions trouver un moyen de les rendre accessibles au grand public. Le partage sur les réseaux sociaux est une bonne solution pour donner de la visibilité aux artistes locaux», explique Nicolas Chikhani, conseiller, stratégie numérique à Hydro-Québec.

L’idée d’associer à ces publications le mot-clic #artdici participe à la création du mouvement, et encourage d’autres entreprises disposant de collections artistiques d’emboîter le pas. Le but étant d’obtenir le meilleur rayonnement possible sur le Web et de créer un rendez-vous mensuel où l’on parlera d’art.

La collection Loto-Québec compte plus de 5000 oeuvres d’art, réalisées par plus de 1200 artistes. Nous souhaitions qu’elles soient davantage mises en valeur, autrement que de façon physique. Cela permet également de mettre la lumière sur les oeuvres les plus méconnues du public», indique Patrice Cinq-Mars, conseiller, médias sociaux à Loto-Québec.

Les oeuvres qui seront publiées seront, a priori, celles dont le format se prête le plus au partage en ligne, bien que les entreprises indiquent ne pas vouloir se limiter à cela.

De leur côté, les artistes ont rapidement embarqué dans le projet, ravis que leurs créations jouissent d’une sorte de seconde vie en ligne.

Cette première collaboration entre grandes entreprises sur les réseaux sociaux est intéressante à bien des égards. Ses initiateurs (Nicolas Chikhani, Patrice Cinq-Mars ainsi que Claude Beauregard, conseiller stratégique, Internet, Médias sociaux et Publications externes chez Desjardins) espèrent que d’autres compagnies suivront le pas et que la liste des collaborations s’allongera dans les mois à venir.

Rendez-vous le mois prochain!

Photo: Nicolas Chikhani (Hydro-Québec) et Patrice Cinq-Mars (Loto-Québec). Crédit: Matìas Garabedian (Loto-Québec).

 

A propos de l'auteur

Aurore Le Bourdon
Responsable des contenus

Responsable des contenus d'Isarta Infos, Aurore Le Bourdon a travaillé dans les services de Communication/Marketing de firmes internationales et en agences de publicité. Elle a aussi été journaliste pigiste pendant plusieurs années pour des mandats corporatifs ou pour la presse française. Elle est titulaire d'un baccalauréat en langues étrangères et de deux maîtrises: l'une en Marketing et Gestion des entreprises, l'autre en Communications Corporatives.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page