Cinq FinTech à surveiller dans les années à venir Reviewed by François Nadeau on . Les FinTech sont ces organisations qui utilisent les nouvelles technologies afin d'améliorer et de simplifier les services financiers sous différents aspects. C Les FinTech sont ces organisations qui utilisent les nouvelles technologies afin d'améliorer et de simplifier les services financiers sous différents aspects. C Rating: 0

Cinq FinTech à surveiller dans les années à venir

Les FinTech sont ces organisations qui utilisent les nouvelles technologies afin d’améliorer et de simplifier les services financiers sous différents aspects. Ce sont souvent de jeunes entreprises en démarrage. Celles-ci font la course au financement dans un domaine où la concurrence est féroce.

7 août 2017

Voici cinq FinTech qui risquent particulièrement de retenir l’attention dans les années à venir.

1. Revolut

Dans les FinTech à surveiller en 2017, le nom de Revolut revient particulièrement souvent.

Via une application, les clients de Revolut sont en mesure de transférer de l’argent sans frais dans plus de 120 devises. À ce jour, celle-ci compte plus de 500 000 usagers.

Revolut n’est pas la seule à offrir un service du genre. Toutefois, elle s’en tire particulièrement bien en termes de financement, aspect essentiel pour ce genre d’entreprise en développement.

 

2. Wealthsimple

Plusieurs FinTech sont originaires des États-Unis, de la Grande-Bretagne ou encore de la Chine. Il ne faut toutefois pas oublier le Canada,  où l’entreprise de robot-courtage Wealthsimple est également de la partie.

Fondée en 2014, elle gère maintenant plus d’un milliard d’actifs et vise une expansion au Royaume-Uni cet été. Plus tôt cette année, l’entreprise avait étendu ses services aux États-Unis, où la compétition est féroce avec notamment la présence de joueurs comme Wealthfront et de Robinhood.

3. PayKey

Jeune entreprise israélienne, PayKey propose une méthode facile pour transférer de l’argent via le clavier de son téléphone intelligent. La solution proposée est un bouton de paiement qui peut s’intégrer à tout réseau social, que ce soit Facebook ou encore WhatsApp. Le tout se fait en quelques étapes à même la fenêtre de conversation du réseau utilisé. L’entreprise aurait récemment obtenu pour 6 millions de dollars de financement sur un objectif de 10 millions.

4. Metromile

Le concept de Metromile, basée à San-Francisco, est une police d’assurance dont le montant varie selon la distance parcourue. Le client paie donc un prix fixe de base et quelques sous par kilomètre. La solution peut s’avérer particulièrement avantageuse pour les conducteurs qui parcourent peu de distance. L’application de Metromile génère des statistiques de déplacements et peut aussi vous rappeler où votre voiture est stationnée. L’an dernier, l’entreprise aurait récolté près de 200 millions de dollars en financement. Le groupe financier canadien Intact serait parmi les investisseurs.

5. Monzo

Basée en Grande-Bretagne, Monzo est une de ces institutions bancaires entièrement digitales dont les services sont accessibles via un mobile. Elle permet notamment de classer ses dépenses par entreprise visitée ou par thème, de créer un budget ou encore de réaliser des transferts gratuits et instantanés entre usagers. Comme bien d’autres FinTech, Monzo a énormément de compétition. Elle se distingue notamment en ayant dépassé le cap des 240 000 usagers.

A propos de l'auteur

François Nadeau
Analyste marketing

Diplômé du MBA en marketing de l'Université Laval, je travaille présentement en tant qu'analyste marketing. Je me passionne pour tout ce qui touche les nouvelles technologies et les nouveaux médias. Courriel: fnadeau@isarta.com

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page