Twitter lance Media Studio Reviewed by Roch Courcy on . La vidéo semble bel et bien être la priorité de tous les gros joueurs du Web en ce moment. Twitter ne fait pas exception à la règle... Après avoir augmenté la l La vidéo semble bel et bien être la priorité de tous les gros joueurs du Web en ce moment. Twitter ne fait pas exception à la règle... Après avoir augmenté la l Rating: 0

Twitter lance Media Studio

La vidéo semble bel et bien être la priorité de tous les gros joueurs du Web en ce moment. Twitter ne fait pas exception à la règle…

twitter-couv

Après avoir augmenté la longueur maximale des vidéos qui y  sont diffusées, voilà que le réseau social lance une nouvelle plateforme de gestion des vidéos nommée «Twitter Media Studio».

Dans un billet de blogue, Twitter explique qu’il souhaite offrir aux créateurs de contenus davantage d’opportunités de se connecter à leurs audiences.

Media Studio, qui remplace l’ancienne URL «video.twitter.com», permet aux utilisateurs d’accéder à «tous les outils et ressources» nécessaires pour publier des vidéos à partir d’un ordinateur. Twitter précise aussi que «cela comprend de nouvelles fonctionnalités qui peuvent être utiles à tous les créateurs professionnels publiant des contenus vidéos sur [la plateforme]».

Toutes ces fonctionnalités sont accessibles pour les vidéos sponsorisées ou non.

On y retrouve donc:

  • Une bibliothèque où tous les médias sont accessibles (photos, vidéos et GIFs)
  • Un outil de planification de tweets avec des vidéos (aucun maximum dans le nombre de tweets)
  • Il sera possible de gérer et de publier des vidéo depuis des comptes différents
  • Des améliorations concernant les statistiques relatives aux vidéos

Un nouvel outil de monétisation

Twitter a également profité du lancement du Media Studio pour parler de «Twitter Amplify Publisher Program», son outil de monétisation dédié aux créateurs certifiés, pour le moment uniquement disponible aux États-Unis.

En ce qui concerne le barème de rémunération, Twitter a opté pour le 70/30: le réseau social ne prend que 30% des revenus générés. À titre de comparaison, YouTube garde 45% des revenus.

Dans la documentation relative à ce programme de monétisation, Twitter précise que le partage des revenus ne se fait que sur les vidéos publiées directement sur sa plateforme. Les vidéos Vine ou Periscope ne sont pas prises en compte.

Le réseau social n’exige pas que les vidéos soient diffusées et monétisées uniquement sur sa plateforme, rien n’est donc exclusif.

«Pour monétiser des vidéos, il suffit de cocher une case avant de publier le tweet», peut-on lire sur le blogue. Des pre-rolls seront diffusés avant de voir la vidéo publiée.

Pour ce qui est des créateurs hors des États-Unis, Twitter explique qu’ils peuvent toujours générer leur propres revenus en collaborant avec des marques via Niche, plateforme acquise par Twitter en 2015.

A propos de l'auteur

Roch Courcy
Conseiller médias sociaux

Je suis littéralement tombé dans le monde du web et des médias sociaux en commençant à bloguer en 2007. Passionné par l’actualité, la politique, la communication et les médias sociaux, je dévore le contenu pertinent et intéressant qui m’entoure.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page