Babylon: le chatbot qui vous conseille sur votre état de santé Reviewed by François Nadeau on . Vous vous réveillez en pleine nuit avec un enfant malade. Inquiet, vous désirez parler à un professionnel de la santé pour savoir si la situation nécessite un s Vous vous réveillez en pleine nuit avec un enfant malade. Inquiet, vous désirez parler à un professionnel de la santé pour savoir si la situation nécessite un s Rating: 0

Babylon: le chatbot qui vous conseille sur votre état de santé

Vous vous réveillez en pleine nuit avec un enfant malade. Inquiet, vous désirez parler à un professionnel de la santé pour savoir si la situation nécessite un suivi médical. À cette heure, le seul recours possible est le service d’Info-Santé.

31 août 2017

Une autre possibilité pourrait bientôt gagner en popularité dans ce genre de situation: l’utilisation d’une application mobile.

C’est ce qu’offre Babylon Health, une entreprise britannique spécialisée dans les services de santé à distance.

Son application, Babylon, est à la base un chatbot. L’utilisateur soumet d’abord ses symptômes. Une série de questions à choix de réponses lui seront ensuite posées. À la fin, l’application déterminera le suivi approprié pour le malade.

Pour l’instant, même si elle en a la capacité, l’application ne propose pas de diagnostics. Elle est toutefois en mesure d’analyser des milliards de combinaisons de symptômes, et ce, plus rapidement et efficacement que ne pourrait le faire un humain.

Un essai à Londres    

En début d’année, le National Health Service (NHS) a annoncé que plus d’un million d’habitants du nord de Londres seraient invités à tester Babylon.

Un des objectifs du projet est de soulager la pression sur le service 111, l’équivalent d’Info-Santé pour le Québec. En quatre ans, le nombre d’appels à la ligne 111 est passé de 2 à 15 millions.

On imagine bien comment, à long terme, une application du genre pourrait amener une baisse significative des coûts de main-d’œuvre et de gestion dans le domaine de la santé.

Une confiance à gagner

Disponible sur iOS et Android, l’application est gratuite et peut être téléchargée au Canada. Ceux qui testeront celle-ci réaliseront la complexité et la variété des symptômes qui doivent être analysés afin de poser un diagnostic médical. Ils noteront également une certaine lenteur dans le processus. À chaque nouvelle réponse de la part d’un utilisateur, l’application prend plusieurs secondes avant de poser une nouvelle question.

Le plus grand défi que devra toutefois affronter Babylon, outre la performance de l’application, sera sans doute de gagner la confiance des utilisateurs. En cas de problèmes sérieux où vous jugez qu’il serait pertinent de vous rendre à l’hôpital, feriez-vous confiance à une application qui vous conseille le contraire?

A propos de l'auteur

François Nadeau
Analyste marketing

Diplômé du MBA en marketing de l'Université Laval, je travaille présentement en tant qu'analyste marketing. Je me passionne pour tout ce qui touche les nouvelles technologies et les nouveaux médias. Courriel: fnadeau@isarta.com

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page