Halloween 2017: 85% des jeunes familles participent Reviewed by Mireille Levesque on . La fête de l'épouvante se veut avant tout une célébration familiale cette année. C'est ce que révélait récemment un sondage de L'Observateur, réalisé pour le co La fête de l'épouvante se veut avant tout une célébration familiale cette année. C'est ce que révélait récemment un sondage de L'Observateur, réalisé pour le co Rating: 0

Halloween 2017: 85% des jeunes familles participent

La fête de l’épouvante se veut avant tout une célébration familiale cette année. C’est ce que révélait récemment un sondage de L’Observateur, réalisé pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

Halloween-marketing-citrouilles

30 octobre 2017

Le taux de participation au 31 octobre découle principalement de l’implication des foyers avec des tout-petits.

Alors que 85 % des jeunes familles prennent part aux célébrations, seulement 40 % de l’ensemble des Québécois s’y adonnent (2 citoyens sur 5).

En moyenne, la population de la province débourse 67 $ par ménage pour l’occasion.

Les bonbons

Les frais restent principalement associés aux sucreries. Chaque famille leur alloue approximativement 46 $.

D’autres statistiques entourant la cueillette de friandises:

  • 60 % distribuent des bonbons
  • 51 % accompagnent leurs enfants lors du porte-à-porte
  • 65 % décorent l’intérieur et l’extérieur de la maison pour l’événement

Les costumes

La moitié des Québécois célébrant l’Halloween se déguisent. Cette activité coûte environ 39 $.

  • 40 % confectionnent leur costume
  • 35 % l’achètent neuf
  • 22 % utilisent un costume de seconde main

Les superhéros remportent la palme en 2017: 55 % des participants de la fête les personnifient.

Parmi les autres déguisements qui ont la cote, on dénote:

  • Un métier ou une profession (54 %)
  • Un animal (49 %)
  • Un personnage d’horreur (32 %)
  • Une célébrité (25 %)

Les détaillants

Le sondage de L’Observateur souligne une augmentation des ventes en ligne: le double par rapport à l’an dernier. Un peu plus de un Québécois sur cinq magasine donc son costume ou ses décorations sur le Web. En somme, 21 % se servent d’Internet pour trouver leur déguisement et 7 % l’utilisent pour mettre la main sur leurs décorations.

Les magasins à 1 $ demeurent toutefois les lieux de prédilection pour l’achat de décorations. Près des trois quarts des Québécois s’y rendent dans l’optique de métamorphoser leur demeure (74 %). Puis, presque la moitié (46 %) y achètent leur costume cette année.

Les grands magasins, par contre, arrivent premier pour l’acquisition de costumes (53 %). Ils se classent aussi deuxième pour les ventes d’ornements (63 %).

Les commerces spécialisés en déguisements, pour leur part, attirent 29 % des consommateurs en 2017.

Les pharmacies et épiceries offrant des décorations réalisent, quant à elles, 24 % des ventes liées à la fête.

L’Halloween s’avère encore une fois lucrative pour les marchands. Toutefois, elle n’en demeure pas moins une source indéniable de plaisir pour les plus jeunes!

A propos de l'auteur

Mireille Levesque
Responsable des contenus d'Isarta Infos

Mireille Lévesque a étudié en rédaction à l'Université de Montréal. Elle a d'abord été journaliste pigiste, puis a oeuvré dans le domaine de l'édition pendant de nombreuses années. Grâce à son rôle de responsable des contenus d'Isarta Infos, elle renoue aujourd'hui avec sa plus grande passion: l'écriture.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page