Walmart Pay est-il plus populaire qu’Apple Pay? Reviewed by François Nadeau on . En décembre 2015, Walmart lançait Walmart Pay sur le marché américain. 9 novembre 2017 Faisant son apparition un an après l’arrivée d’Apple Pay, plusieurs étaie En décembre 2015, Walmart lançait Walmart Pay sur le marché américain. 9 novembre 2017 Faisant son apparition un an après l’arrivée d’Apple Pay, plusieurs étaie Rating: 0

Walmart Pay est-il plus populaire qu’Apple Pay?

En décembre 2015, Walmart lançait Walmart Pay sur le marché américain.

9 novembre 2017


Faisant son apparition un an après l’arrivée d’Apple Pay, plusieurs étaient sceptiques quant à son succès. On mettait notamment en doute la complexité relative de son fonctionnement. En effet, celui-ci implique le téléchargement et la configuration de l’application, le balayage d’un code QR en magasin, etc. À première vue, ces étapes auraient pu encourager un plus grand nombre de clients à se tourner vers une autre solution mobile, ou tout simplement à s’en tenir aux méthodes traditionnelles de paiement.

Cependant, deux ans plus tard, le détaillant affirme que sa solution serait en voie de dépasser Apple Pay en termes d’utilisation.

À noter que ces résultats sont à prendre avec un bémol, comme le souligne entre autres 9to5Mac. En effet, l’hypothèse que Walmart Pay est en voie de dépasser Apple Pay est basée sur les taux respectifs d’utilisation recueillis dans le cadre d’un sondage mené par le site PYMNTS. Toutefois, alors que l’usage de Walmart Pay est restreint aux magasins de l’entreprise, celle de son concurrent s’étend à des millions de points de vente.

Malgré tout, ces données montrent un certain engouement pour l’application.

Pari réussi?

Dans les dernières années, Walmart n’a pas hésité à repousser des associations avec de gros fournisseurs de solutions de paiement. Il y a eu le cas de Visa, mais également celui d’Apple Pay, que le détaillant refuse toujours d’accepter.

Les données sur l’utilisation de Walmart Pay semblent indiquer que l’entreprise n’a pas fait fausse route en voulant préserver au maximum son indépendance en termes de moyens de paiement.

En plus d’être disponible sur pratiquement tous les types d’appareils (contrairement aux solutions d’Apple ou encore de Samsung), Walmart Pay est bien connue des employés de la chaîne, qui peuvent en faire la promotion auprès des clients et les aider en cas de problème. La chaîne elle-même lui donne également beaucoup de visibilité.

Il semble donc y avoir un potentiel pour les applications développées par les détaillants. Mais est-ce là l’avenir du paiement mobile? Il est difficile d’imaginer les consommateurs multiplier celles-ci sur leur téléphone. De plus, peu de détaillants possèdent l’envergure de Walmart, qui compte près de 4 800 points de vente aux États-Unis.

Un défi demeure toutefois. Toujours selon le sondage de PYMNTS, un utilisateur sur deux de la solution de Walmart juge qu’il n’est pas plus sécuritaire, rapide ou facile d’utiliser Walmart Pay que de payer par carte bancaire. La valeur ajoutée du paiement mobile n’est donc pas encore tangible pour les utilisateurs, et encore moins par les non-utilisateurs.

A propos de l'auteur

François Nadeau
Analyste marketing

Diplômé du MBA en marketing de l'Université Laval, je travaille présentement en tant qu'analyste marketing. Je me passionne pour tout ce qui touche les nouvelles technologies et les nouveaux médias. Courriel: fnadeau@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page