Passez-vous trop de temps sur votre celullaire? Reviewed by Simon Fontaine - ARS on . [caption id="attachment_62218" align="aligncenter" width="680"] ROBIN WORRALL / Unsplash[/caption] 21 janvier 2019 Simon Fontaine, président fondateur d'ARS, s' [caption id="attachment_62218" align="aligncenter" width="680"] ROBIN WORRALL / Unsplash[/caption] 21 janvier 2019 Simon Fontaine, président fondateur d'ARS, s' Rating: 0

Passez-vous trop de temps sur votre celullaire?

ROBIN WORRALL / Unsplash

21 janvier 2019

Simon Fontaine, président fondateur d’ARS, s’intéresse dans sa chronique du jour à notre dépendance au cellulaire et aux façons d’y remédier.

Nous perdons de plus en plus de temps sur nos cellulaires et cela a de lourdes conséquences sur notre bien-être mental et physique. En 2017, un adulte américain passait en moyenne 3 heures et 20 minutes par jour sur son téléphone ou tablette. C’est le double d’il y a à peine cinq ans, selon une enquête annuelle sur les tendances du Web. 

Une autre enquête soutient que la majeure partie de ce temps est consacrée à des activités improductivesIroniquement, les développeurs de logiciels ont été sollicités pour résoudre ce problème en créant des applications destinées à aider les utilisateurs à se détacher de leurs appareils.

Certaines applications vous récompensent ou même vous « punissent » pour ne pas utiliser votre téléphone pendant une période déterminée. D’autres vous empêchent d’accéder à certains sites ou activités.

La technologie crée une dépendance

Une société « dépendante aux cellulaires » a du mal à passer quelques minutes à peine loin de ses appareils.

D’autant que cela a également de graves conséquences sur notre santé mentale. Une expérience menée auprès d’étudiants a révélé que, en consultant les profils Facebook de personnes qui s’amusaient lors de fêtes, les nouveaux étudiants se sentaient exclus.

Au final, la dépendance à nos téléphones signifie que nous manquons de liens avec les personnes que nous apprécions le plus, ce qui nuit au bonheur de tous.

Des entreprises essaient de nous faire déconnecter

Une startup basée à Brooklyn vend des téléphones sans connexion Internet et des hôtels offrent des réductions aux familles qui délaissent leur téléphone portable pendant leur séjour. Certains complexes hôteliers ont même créé des forfaits où les consommateurs doivent laisser leurs appareils à la maison.

Les recherches suggèrent que vous devriez télécharger des applications qui vous demandent de définir des objectifs spécifiques liés à des actions concrètes. Prendre des engagements au départ peut être un puissant facteur de motivation, encore plus que des incitations financières.

SOURCE ORIGINALE

Vous avez aimé cette publication? Cliquez ici pour d’autres articles de Simon Fontaine

A propos de l'auteur

Simon Fontaine - ARS

Depuis plus de 25 ans, Simon Fontaine et son équipe d'ARS Solutions aident les dirigeants d’entreprise à transformer leurs technologies en générateurs de profits et à en exploiter plus stratégiquement le potentiel dans un but d’accroissement d’efficacité, de productivité et de performance. Il en résulte un environnement stable, sécuritaire et performant qui amène la paix d’esprit aux dirigeants et leur permet de réduire considérablement leurs coûts globaux d’opérations.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page