Les courriels survivront aux médias sociaux! Reviewed by La Rédaction on . Les courriers électroniques se transforment et évoluent, selon Pascale Guay. Voilà ce que nous apprenait sa conférence de la Toile des Communicateurs Le marketi Les courriers électroniques se transforment et évoluent, selon Pascale Guay. Voilà ce que nous apprenait sa conférence de la Toile des Communicateurs Le marketi Rating: 0

Les courriels survivront aux médias sociaux!

Les courriers électroniques se transforment et évoluent, selon Pascale Guay. Voilà ce que nous apprenait sa conférence de la Toile des Communicateurs Le marketing par courriel: une histoire d’innovation présentée le 29 mars dernier à l’Université TÉLUQ et partout en webdiffusion.

19 avril 2017

Depuis l’avènement des réseaux sociaux en 2003, on prédit sans arrêt la mort des courriels! Toutefois, ces derniers s’avèrent véritablement propulsés par les nouveaux médias, leurs plus grands utilisateurs. Ils ne s’éteignent donc pas, ils se réinventent pour traverser le temps.

Des fonctions supplémentaires

Les adresses électroniques se voient attribuer de nouveaux rôles depuis l’arrivée des moyens de communication modernes. Elles servent d‘identifiant pour accéder à Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat et Instagram.

Les boîtes de réception traditionnelles canalisent aussi les alertes et notifications liées à ces comptes: des communications personnalisées et d’un grand intérêt pour chaque récepteur des messages.

Sans compter qu’elles deviennent le lieu sécurisé par excellence pour recevoir des informations sur les mots de passe ou autres données confidentielles liées à tous ces réseaux.

Les courriers électroniques sont plus forts que jamais, précisait la conférencière:

En 2004, il y avait 12 millions d’envois par courriel. En 2008, 120 millions. Maintenant, il y en a 5 milliards par année. Il s’agit d’une progression de 900 %, qui pourtant est arrivée avec la bulle des médias sociaux.»

Toujours d’actualité

Même si les jeunes de la génération Z utilisent peu le courriel pour communiquer entre eux, lorsqu’ils arrivent à l’université ou sur le marché du travail, il doivent s’en servir pour gérer des communications professionnelles. Il reste l’outil le plus prisé pour recevoir les horaires de travail, de cours ou archiver de l’information au bureau.

Le e-mail n’a jamais été sexy par rapport aux médias sociaux», soutenait Madame Guay.

Par contre, il s’agit d’un outil marketing qui fonctionne. Il rapporte, selon ses dires, 44 $ de rendement par communication.

Même si la publicité sur Facebook est plus populaire que jamais et que la loi C-28 anti-pourriel limite les envois électroniques, le e-marketing par courriels demeure essentiel pour toute entreprise désireuse de rejoindre un bassin important de clients potentiels.

En constante évolution

La technologie, au fond, pousse uniquement le courriel traditionnel à se réinventer. La clé se trouve dans la personnalisation. D’ici 2020, l’expérience client devrait prendre le dessus sur le produit. Les compagnies miseront sur quatre critères, grâce aux données récoltées sur leurs contacts:

  • Le bon message
  • À la bonne personne
  • Au bon moment
  • Pour le bon produit

La spécialiste de l’informatique compare cette tendance à un magasin général de campagne où le marchand connaît ses clients et leur propose des produits en fonction de leur réalité. Si celui-ci vient de recevoir un gros jambon, il le conservera pour le proposer à la mère de famille qui vient habituellement faire son marché cette journée-là dans l’heure qui suit.

La «Personnalisation» est utilisée dans une proportion de 85 % à l’international. Elle représente l’avenir du courriel, selon Madame Guay. Son utilisation augmente les résultats, l’engagement et la qualité de l’expérience client.

Bref, le courriel est bien là pour rester. Il offre de multiples possibilités et donnera toujours matière à innovation.

A propos de l'auteur

La Rédaction
Pour contacter la rédaction : redaction@isarta.com

Envoyez-nous vos communiqués de presse ou faites-nous part de votre actualité (nomination, nouveaux comptes, campagne publicitaire...), par courriel à redaction@isarta.com

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page