Encore du chemin à faire pour les assistants personnels intelligents Reviewed by François Nadeau on . Selon la firme Gartner , d'ici 2020, 30 % des sessions de recherche en ligne devraient s'effectuer via un assistant vocal du type Amazon Echo ou encore Siri. 9 Selon la firme Gartner , d'ici 2020, 30 % des sessions de recherche en ligne devraient s'effectuer via un assistant vocal du type Amazon Echo ou encore Siri. 9 Rating: 0

Encore du chemin à faire pour les assistants personnels intelligents

Par

Selon la firme Gartner , d’ici 2020, 30 % des sessions de recherche en ligne devraient s’effectuer via un assistant vocal du type Amazon Echo ou encore Siri.

9 juin 2017

Il semble toutefois rester du chemin à faire avant que ce type d’assistant réponde de façon adéquate au besoin de la majorité.

Selon des données recueillies par la firme Stone Temple et compilées ici en graphique par Statista, plusieurs des principaux assistants vocaux peinent encore à répondre aux questions de base des utilisateurs.

Dans le cadre d’une récente étude, Stone Temple a adressé 5 000 questions à quatre différents systèmes. Les réponses à ces questions étaient des faits d’ordre général.

Dans le cas d’Alexa de l’entreprise Amazon (actif dans les appareils Amazon Echo), seulement 21 % des questions posées ont généré une réponse. Parmi les questions répondues, la réponse était exacte dans 87 % des cas.

La meilleure performance vient de Google Assistant (actif dans Google Home), avec 68 % de questions répondues et 90 % de réponses exactes parmi elles.

Quant au système Siri d’Apple, il performe à peine mieux qu’Alexa, avec 22 % de questions répondues. Si vous êtes détenteur d’un téléphone intelligent ou encore d’une tablette d’Apple, vous avez peut-être remarqué à quel point le système a de la difficulté à comprendre certains termes ou réfère parfois à des hyperliens au lieu de répondre à une question bien spécifique.

Une utilisation pour des questions simples

Avec le développement de l’intelligence artificielle,  les assistants personnels devraient devenir des compagnons précieux au fil du temps. Ils seront en effet capables d’anticiper des besoins, faire des suggestions ou exécuter des tâches demandant un certain niveau de complexité. C’est toutefois à des usages beaucoup plus simples qu’ils sont employés présentement par plusieurs utilisateurs.

Selon un sondage mené aux États-Unis par la firme Comscore, 60 % des détenteurs d’un assistant personnel l’utilisent pour poser des questions d’ordre général. Il s’agit de l’usage le plus répandu après les requêtes liées à la météo (57 %) et les demandes d’écoute de musique en continu (54 %).

Retour en haut de la page