Google: de personnalisation à privatisation Reviewed by Vanessa Gouri on . Google a annoncé le 18 octobre dernier qu'il y aura une privatisation des résultats de recherche. Ainsi, les recherches faites par des utilisateurs connectés à Google a annoncé le 18 octobre dernier qu'il y aura une privatisation des résultats de recherche. Ainsi, les recherches faites par des utilisateurs connectés à Rating:

Google: de personnalisation à privatisation

Par

Google a annoncé le 18 octobre dernier qu’il y aura une privatisation des résultats de recherche. Ainsi, les recherches faites par des utilisateurs connectés à leur compte Google ne pourront plus être retracées comme avant. Voilà une annonce qui apportera certainement des grands changements dans le monde du Web …

La personnalisation des résultats

Depuis plusieurs années déjà, Google utilise les cookies placés sur les ordinateurs des internautes pour offrir une personnalisation des résultats de recherche. Alors que cette personnalisation ne s’appliquait uniquement qu’aux membres de Gmail il y a quelques années, depuis 2010 la personnalisation des résultats touche tous les internautes.

Un besoin de privatisation

Du besoin de personnalisation naît le besoin de privatisation. Ainsi, dans les prochaines semaines et pour les semaines à venir, Google proposera à tous ses membres une recherche plus sécurisée grâce à HTTPS qui est une version sécurisée du HTTP (protocole de transfert hypertexte sécurisé). On peut vulgariser le HTTPS par : navigation en mode sécurisé. Certains sites comme Desjardins par exemple utilisent le HTTPS.

Evelyn Kao, responsable produit chez Google explique cette décision ainsi: « À mesure que la recherche devient une expérience de plus en plus personnalisée, nous reconnaissons l’importance de protéger les résultats de recherche personnalisés que nous fournissons » [1]

Lors d’une recherche, les utilisateurs seront donc redirigés à https://www.google.com car « Google veut rendre la recherche  » plus sûre « , et ainsi éviter par exemple les espionnages […] la solution du protocole sécurisé HTTPS est préconisée. Une sécurisation déjà employée par défaut pour Gmail, Google Docs ou encore Agenda. » [2]

Conséquence majeure: impossible de retracer les mots-clés

Si la décision viendra certainement rassurer les internautes inquiets de leur vie privée, les Webmaster eux ne partageront pas cet engouement. En effet, il sera désormais impossible de connaître les mots-clés tapés dans la barre de recherche de l’utilisateur. Il s’agit là d’un problème réel pour le référencement et les statistiques.

Il sera toujours possible de mesurer le trafic d’un site, mais cette fois sans avoir accès aux mots-clés qui l’ont généré. Google propose pour compenser d’offrir « une liste agrégée du top 1000 des mots clés de recherche qui génère du trafic vers leur site web, pour chacun des 30 derniers jours, via Google Webmaster Tools. » [3]

Le plus intéressant dans cette annonce est sans doute que les mots clés fournis par la recherche payante d’Adword Google ne seront pas touchés par la mesure. En effet, les personnes qui payent pour des mots-clés dans Adword auront droit aux mêmes statistiques qu’avant. Fort à parier que la nouvelle de Google amènera possiblement une augmentation des utilisateurs d’Adword du côté des Webmaster. Du côté du public, il est possible que plusieurs, par souci de privatisation, choisissent d’avoir un compte Google … ou … Google +


[1] Version originale : « As search becomes an increasingly customized experience, we recognize the growing importance of protecting the personalized search results we deliver ».
Blogue officiel de Google: < http://googleblog.blogspot.com/2011/…re-secure.html >
[2] Génération. Net: ‎ < http://www.generation-nt.com/google-…e-1491641.html >
[3] Version originale «They can also receive an aggregated list of the top 1,000 search queries that drove traffic to their site for each of the past 30 days through Google Webmaster Tools
Blogue officiel de Google: < http://googleblog.blogspot.com/2011/…re-secure.html >
Retour en haut de la page