La clientèle de Snapchat se diversifie Reviewed by François Nadeau on . Snapchat est souvent reconnu comme le média social des plus jeunes. C’est celui vers lequel on se dirige lorsque les membres de notre famille, incluant nos pare Snapchat est souvent reconnu comme le média social des plus jeunes. C’est celui vers lequel on se dirige lorsque les membres de notre famille, incluant nos pare Rating: 0

La clientèle de Snapchat se diversifie

Par

Snapchat est souvent reconnu comme le média social des plus jeunes. C’est celui vers lequel on se dirige lorsque les membres de notre famille, incluant nos parents et grands-parents, sont nouvellement présents sur Facebook.

5 avril 2017

Cette clientèle ciblée représente un défi à la croissance de Snapchat. Afin de trouver le chemin de la rentabilité, le réseau devra continuer d’élargir sa base d’utilisateurs, ce qui passe par une diversification de celle-ci.

Sur cet aspect, un changement semble s’être opéré dans la dernière année, si l’on en croit les données de comScore sur les abonnés aux États-Unis. Selon ses chiffres, entre décembre 2015 et décembre 2016, la part des 35 ans et plus chez les abonnés de 18 ans et plus du réseau est passée de 24 % à 46 %. Durant cet intervalle, la part des 45-54 ans a presque doublé, alors que celle des 55-64 ans a plus que triplé. Pour ce qui est des 65 ans et plus, leur part est passée de 1 % à 4 % en douze mois.

En termes de répartition par âge, la clientèle de Snapchat ressemble maintenant un peu plus à celle d’Instagram.

Parmi les médias sociaux les plus populaires, c’est évidemment LinkedIn qui compte sur la clientèle la plus âgée, alors que Facebook montre une répartition des âges très balancée, semblable à celle des utilisateurs du Web en général.

Même si Snapchat fait des progrès en ce qui a trait à la diversité de ses abonnés, il reste du chemin à parcourir. D’abord, le taux de pénétration chez les adultes américains de 35 ans et plus est encore sous les 30 % (il est de près de 90 % pour Facebook). De plus, ces derniers y consacrent bien peu de temps par mois, soit moins de 100 minutes en moyenne.

Malgré tout, il s’agit d’un changement qui risque d’attirer de nouveaux annonceurs et d’aider à la rentabilité du réseau. Il faudra voir toutefois, à plus long terme, si cela changera la nature même de Snapchat, qui souhaitera plaire à sa nouvelle clientèle et la retenir.

La formation reliée au sujet:

Gestion de communauté: Les réseaux sociaux secondaires

Retour en haut de la page