Lancement d’Atypic, une entreprise unique au Canada, destinée aux organismes à but non lucratif Reviewed by Communiqués de presse on . Le 28 janvier 2016 - Des acteurs importants du milieu des organismes à but non lucratif (OBNL) et des fondations ont assisté hier au lancement officiel d’Atypic Le 28 janvier 2016 - Des acteurs importants du milieu des organismes à but non lucratif (OBNL) et des fondations ont assisté hier au lancement officiel d’Atypic Rating: 0

Lancement d’Atypic, une entreprise unique au Canada, destinée aux organismes à but non lucratif

Par

Le 28 janvier 2016 – Des acteurs importants du milieu des organismes à but non lucratif (OBNL) et des fondations ont assisté hier au lancement officiel d’Atypic, nouvelle entreprise issue de la fusion des agences Atypic et Tactic direct.

logo-atypic

Atypic se distingue désormais par une offre de services bonifiée et unique au Canada, destinée aux organismes du secteur pluriel qui regroupe, entre autres, les OBNL et les fondations.

L’entreprise est aussi le fruit d’une démarche d’innovation sociale : de proches collaborateurs et clients ont suggéré la fusion, en plus d’appuyer Atypic dans la refonte de son image de marque, de sa vision, de sa mission et de son modèle d’affaires.

Atypic se positionne à présent comme un agent de changement incontournable pour le secteur. Nous entendons aider les organismes d’ici à renforcer leur impact tout en contribuant à leur pérennité. Pour la première fois au pays, une offre de services aussi complète, née d’un mélange exclusif de talents et d’expertises, est disponible sous un même toit », déclare Pascal Lépine, président fondateur.

Empathie, audace, authenticité et excellence règnent au sein de la nouvelle entreprise, créée à l’image du secteur pluriel.

Nous proposons aux organismes de combler leurs besoins en offrant tous les services nécessaires pour faire évoluer leur organisme, faire rayonner leur cause et faire croître leurs revenus », ajoute Fannie Perron, vice-présidente et associée d’Atypic.

Près de 150 représentants de 80 organismes, partenaires et fournisseurs associés au secteur pluriel étaient présents à ce rendez-vous, source de rencontres fructueuses, que Roger Gaudet, président du conseil d’administration d’Atypic et président fondateur de Tactic direct, qualifie de réussite.

atypic-associes

Création d’une bourse annuelle avec HEC Montréal et IDEOS

Atypic est également très fière d’annoncer la création d’une bourse de recherche annuelle de 5 000 $ pour les trois prochaines années, en partenariat avec HEC Montréal et le pôle en gestion sociale IDEOS.

Ainsi, 15 000 $ seront remis à des étudiants de maîtrise dont le mémoire portera sur le secteur pluriel. Une partie de ces fonds servira à la mise en réseau d’anciens boursiers d’IDEOS afin de favoriser la réflexion sur l’avenir du secteur.

La création de cette bourse marque le début d’une plus ample collaboration entre Atypic, HEC Montréal et IDEOS.

Consciente de la responsabilité qu’elle se donne dans le développement du milieu des OBNL et des fondations, Atypic souhaite ainsi contribuer à l’essor d’un secteur qui joue un rôle sociétal de premier plan dans la qualité de vie et la prospérité des citoyens, et dont l’objectif ultime est d’offrir à chacun le soutien qui lui permettra d’aspirer à une vie meilleure », souligne Pascale Lépine.

À propos d’Atypic

Atypic renforce l’impact des organismes du secteur pluriel et contribue à leur pérennité. Sous un même toit, nous offrons tous les services nécessaires pour faire évoluer les organismes, faire rayonner leur cause et faire croître leurs revenus.

À propos du secteur pluriel au Québec

C’est le Dr Henry Mintzberg, universitaire spécialisé en gestion reconnu mondialement, qui nomme pour la première fois le secteur pluriel dans le but de le différencier des secteurs privé et public. Il regroupe, entre autres, organismes à but non lucratif et non gouvernementaux, associations professionnelles, maisons d’enseignement et établissements de santé.

Au Québec, le secteur pluriel contribue pour plus de 22 milliards de dollars au PIB. Il emploie près de 470 000 personnes et compte sur un bassin de 2,4 millions de bénévoles. Néanmoins, il fait face à des enjeux importants de financement et de pénurie de main-d’œuvre.

Photo: les dirigeants de la nouvelle entreprise, Roger Gaudet, président du conseil d’administration; Pascal Lépine, président fondateur; et Fannie Perron, vice-présidente et associée.

Retour en haut de la page