McDonald’s fait un pas de plus dans l’automatisation de son service Reviewed by François Nadeau on . Les plus belles années de la chaîne de restaurants McDonald’s sont- elles désormais derrière elles? Depuis un certain temps déjà, plusieurs facteurs ont miné le Les plus belles années de la chaîne de restaurants McDonald’s sont- elles désormais derrière elles? Depuis un certain temps déjà, plusieurs facteurs ont miné le Rating: 0

McDonald’s fait un pas de plus dans l’automatisation de son service

Par

mcdo


Les plus belles années de la chaîne de restaurants McDonald’s sont- elles désormais derrière elles?

Depuis un certain temps déjà, plusieurs facteurs ont miné les profits de la multinationale. Parmi eux, la sensibilisation accrue aux dangers de la malbouffe est probablement le principal.

En réaction à ces difficultés, McDonald’s a mis de l’avant une série de changements. Parmi ceux-ci, elle compte miser davantage sur l’automatisation de ses services en point de vente.

Récemment, l’entreprise a commencé à tester l’implantation de machines libre-service dans quelques franchises de l’Alberta et de l’Ontario.

Ces machines présentent deux avantages principaux pour le client, qui sont de lui permettre de commander plus rapidement en période de pointe, mais aussi de personnaliser la commande de son burger. En revanche, McDo, qui dit vouloir «suivre la vague technologique», peut ainsi vendre des burgers personnalisés à un prix deux à trois fois supérieur à ses sandwichs standards.

Plusieurs mécontents

Même si la chaîne affirme qu’il n’en sera pas ainsi, plusieurs craignent que ces machines libre-service n’en viennent qu’à remplacer des employés. En France, où ces appareils sont implantés depuis longtemps déjà, on estime à environ 40% la proportion de clients utilisant le service de commande automatisée durant les périodes les plus achalandées.

Certains franchisés pourraient aussi trouver la facture trop salée. Ces derniers devront en effet débourser environ 150 000$ pour l’acquisition de la technologie, alors que 70% de la clientèle se présente au service à l’auto et ne peut tirer profit du nouveau service.

En 2006, alors que la chaîne avait complètement revu le design de ses restaurants, certains franchisés avaient évoqué ce même argument pour justifier leurs réserves à procéder aux investissements requis à l’intérieur de leur commerce.

Quelques échecs derrière eux

Depuis quelques années, McDonald’s n’hésite pas à apporter du changement.

La chaîne a notamment fait de nombreux ajouts à son menu, dont plusieurs n’ont pas obtenu le succès escompté. Si l’automatisation peut améliorer le service et les profits tout en diminuant le stress des employés en période de pointe, le virage pourrait toutefois figurer dans la colonne des réussites.

Photo: www.computerworld.com

Retour en haut de la page