Ogilvy signe la nouvelle campagne de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais Reviewed by La Rédaction on . 4 mars 2019 En continuité avec sa mission de lutte contre l’intimidation sous toutes ses formes par la création d’environnements positifs, la Fondation Jasmin R 4 mars 2019 En continuité avec sa mission de lutte contre l’intimidation sous toutes ses formes par la création d’environnements positifs, la Fondation Jasmin R Rating: 0

Ogilvy signe la nouvelle campagne de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais

Par

4 mars 2019

En continuité avec sa mission de lutte contre l’intimidation sous toutes ses formes par la création d’environnements positifs, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais dévoile aujourd’hui une nouvelle campagne publicitaire, signée Ogilvy.

 Le concept ? Personne n’aime les méchants dans la vraie vie, À nous tous d’agir autrement.

La campagne comporte deux vidéos dans lesquelles entrent en scène des « méchants », dans différents  contextes : à bord des transports en commun et sur le lieu travail.

Les méchants reproduisent les gestes d’incivilité les plus courants de la vie quotidienne mais avec une scénographie propre aux films de super héros. À la fin des capsules vidéo, une jeune personne s’avance et pose un geste simple pour aider la victime.

Le message est clair : Personne n’aime les méchants dans la vraie vie. À nous tous d’agir autrement. En effet, si les méchants sont parfois des personnages charismatiques et attachants au cinéma, ils le sont beaucoup moins dans la vie réelle, comme le démontre cette nouvelle campagne.

Les capsules seront diffusées sur les réseaux TVA, ICI Radio-Canada, CBC et en version longue sur les réseaux sociaux. Cette campagne, dont le concept a été confié à l’agence Ogilvy et la réalisation à Maxime Giroux de la maison de production publicitaire Les Enfants, a été possible grâce à la contribution du Secrétariat à la jeunesse.

  • Agence : Ogilvy
  • Production : Les Enfants
  • Réalisation : Maxime Giroux
  • DOP : Gabriel Brault Tardif
  • Producteur : Visant Le Guennec
  • Post-production : MELS
  • Musique et son : Studios Apollo
  • Ingénieurs sonores : Pierre-Hugues Rondeau, Vincent Dufour
Retour en haut de la page