Un os pour Amos, la nouvelle campagne de la Fondation de l’IRGLM Reviewed by Communiqués de presse on . Le 28 octobre 2015- La Fondation de l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM) lance aujourd’hui une toute nouvelle campagne de financement Le 28 octobre 2015- La Fondation de l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM) lance aujourd’hui une toute nouvelle campagne de financement Rating: 0

Un os pour Amos, la nouvelle campagne de la Fondation de l’IRGLM

Par

Le 28 octobre 2015- La Fondation de l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM) lance aujourd’hui une toute nouvelle campagne de financement grand public : Un os pour Amos.

un-os-pour-amos

Visant à récolter 75 000$, la campagne met de l’avant un projet de recherche, mais aussi un outil de travail considérable: Amos, un bouvier bernois qui œuvre comme chien de réadaptation.

La campagne sera déployée dans les médias sociaux sous la forme d’une mini-série web ludique mettant en vedette Amos et son maître Valérie Martin-Lemoyne, physiothérapeute. Au total, quatre capsules vidéo seront lancées d’ici le 29 octobre.

Elles permettront de mieux comprendre l’importance du travail des chiens de réadaptation dans le difficile processus des personnes accidentées ou amputées. En plus de faire un excellent travail technique, en aidant les patients à réapprendre à marcher plus aisément, Amos apporte du soutien moral aux patients ayant vécu des évènements traumatisants.

Jusqu’au 31 décembre, il sera possible de donner un os à Amos en visitant le www.fondationirglm.org ou en textant le mot Amos au  numéro suivant : 45678.

Le calendrier 2016 de la campagne Un os pour Amos est disponible au coût de 15$, taxes incluses, sur le site de la Fondation. Pour les dons de 20$ et plus il est offert gracieusement.

L’offensive a aussi comme objectifs de démystifier le concept de la réadaptation en déficience physique et de faire connaitre le travail des chiens de réadaptation.

Chaque jour, des chiens comme Amos aident les patients ayant subi un traumatisme physique à reprendre le chemin de l’autonomie. En plus de soutenir ses efforts de recherche, les fonds récoltés lors de cette campagne permettront la concrétisation de projets novateurs qui ont des impacts directs dans la vie des patients de l’Institut. Le projet d’Amos en est un excellent exemple », souligne Madame Louise Fournier, agente de développement et communications de la Fondation de l’IRGLM.

Quelques faits saillants de l’IRGLM

L’IRGLM est le plus grand centre hospitalier de réadaptation dans la province.

Il aide ses patients à retrouver leur autonomie afin de permettre leur retour à domicile.

L’établissement Institut de réadaptation de Montréal a été inauguré officiellement par Jean Lesage en 1963 et reçoit environ 120 nouveaux patients par mois et la clinique externe de l’Institut environ 400.

Elle figure parmi les principaux pôles de recherche, d’enseignement et d’évaluation des technologies de réadaptation en Amérique du Nord.

À propos de la Fondation de l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal

La Fondation de  l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (Fondation de l’IRGLM) contribue au développement de la réadaptation en déficience physique permanente et au maintien des services de pointe de l’IRGLM. Elle y parvient en récoltant des fonds pour soutenir les progrès technologiques, l’expertise, l’innovation, l’enseignement et la recherche de l’IRGLM.

Retour en haut de la page