Suzie Veilleux: deux passions réunies en un emploi sur mesure Reviewed by Mireille Levesque on . Ce mois-ci, Isarta Infos s'est entretenue avec la pétillante communicatrice Suzie Veilleux. L'animatrice radio, blogueuse et spécialiste des réseaux sociaux se Ce mois-ci, Isarta Infos s'est entretenue avec la pétillante communicatrice Suzie Veilleux. L'animatrice radio, blogueuse et spécialiste des réseaux sociaux se Rating: 0

Suzie Veilleux: deux passions réunies en un emploi sur mesure

Ce mois-ci, Isarta Infos s’est entretenue avec la pétillante communicatrice Suzie Veilleux. L’animatrice radio, blogueuse et spécialiste des réseaux sociaux se sent maintenant «sur son X». Son parcours atypique l’a préparée à remplir le rôle qu’elle joue aujourd’hui: gestionnaire des contenus sociaux et numériques pour les six radios montréalaises de Bell Média.

19 septembre 2017

Comment avez-vous réussi à percer le monde de l’animation radiophonique?

Suzie Veilleux: J’ai commencé avant la fin de mes études. Mon implication dans le domaine date du BAC en Communication publique de l’Université Laval. Durant mes études, j’ai eu la chance de participer aux Jeux de la communication. Il s’agit d’une compétition interuniversitaire qui regroupe plusieurs épreuves liées aux métiers des communications. J’ai participé aux épreuves Entrevue journalistique, Radio, et Animation talk-show. Je devais m’exercer derrière le micro chaque semaine, devant les délégués de mon université. J’ai ensuite été amenée à m’impliquer à la radio universitaire.

Suzie Veilleux: Après le bac, j’ai réalisé que je voulais me diriger vers l’animation. Je me suis donc inscrite dans une école privée, Promedia, qui est axée sur l’animation radio et télé. La formation qui y est donnée est basée sur la pratique. C’était donc plus facile après de me trouver un emploi, car j’avais déjà de l’expérience.

Suzie Veilleux: Par contre, je savais que, pour obtenir un emploi en radio, je ne commencerais pas à Montréal. J’ai alors accepté de m’éloigner pour prendre de l’expérience. Je suis allée travailler en Beauce à MIX 99,7 FM, ce qui n’était pas un très gros sacrifice pour moi, car je viens de là. J’ai ensuite occupé un poste à Gatineau, à Radio ÉNERGIE.

Expliquez-nous comment vous êtes passée du métier d’animatrice à celui de gestionnaire de communauté pour des clients aussi importants que Bell Média?

Suzie Veilleux: Comme j’avais un intérêt pour ce genre de médias, j’avais déjà commencé à réaliser des petits contrats de veille et d’animation. J’avais par contre envie de me rapprocher de la métropole. Lorsqu’un poste de gestionnaire de communauté s’est ouvert chez Brad Montréal, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion, même si j’adorais l’expérience de travailler à Gatineau, où je suis restée près de deux ans.

Suzie Veilleux: Chez Brad, j’ai vraiment appris le métier. Sophie Giroux, une senior, m’a beaucoup aidée et encadrée. J’ai mangé mes croûtes comme on dit [rires].

Suzie Veilleux: J’ai aussi, durant cette période, découvert un intérêt pour le milieu du blogue. Parallèlement, j’ai saisi une ouverture chez Bell Média pour un mandat très intéressant. «Repositionner» les marques «style de vie» de l’entreprise: Look du jour, Muramur, Fraîchement pressé. J’étais donc de retour chez Bell Média (à qui appartient Énergie). Le lancement des plateformes sur lesquelles je travaillais a remporté un beau succès.

Suzie Veilleux: Deux ans plus tard, l’entreprise a créé un nouveau poste: Responsable du contenu numérique pour les stations de radio montréalaises de l’entreprise. Cette offre rejoignait mes deux passions: mon amour des réseaux sociaux et celui de la radio. Je m’occupe donc maintenant des six stations de Bell Média à Montréal, soit Énergie 94,3, Rouge 107,3, Virgin Radio Montréal, CHOM 97,7, CJAD 800 et TSN 690. J’opère aussi le côté français d’iHeartRadio.

Comment arrivez-vous à rester toujours à l’affût des dernières tendances en matière de réseaux sociaux?

Suzie Veilleux:  Je m’assure de toujours recevoir énormément d’informations sur le sujet. Je suis abonnée à plusieurs infolettres de sites spécialisés dans les domaines numériques et technologiques. Je repère les nouveautés. Je consulte aussi quotidiennement Twitter. J’y suis des personnes qui écrivent des blogues spécialisés pour me tenir au courant. J’écoute de bonnes émissions sur le sujet, entre autres, La sphère à Radio-Canada, qui traite de thématiques numériques et des nouveautés en matière de tendances sociales.

Vous avez cofondé le blogue Lesrockalouves.com avec Véronique Ovando, qui est maintenant spécialiste des communications numériques chez Voo Communication. Pour quelles raisons avez-vous laissé aller ce projet?

Suzie Veilleux: Véronique et moi avons cessé de collaborer au blogue cet automne, mais la beauté de la chose, c’est que nous avions lancé ce projet pour le plaisir, sans prétention. Nous en ressortons grandies toutes les deux. J’étais entourée de filles passionnées. Les Rockalouves, c’est ça: une meute de louves passionnées de culturel et de sujets «style de vie». Avec elles, j’ai touché à une foule de choses, dont la mise en ligne, la rédaction Web, etc. Nous avons fait plusieurs essais grâce à ce blogue.

Suzie Veilleux: Laurie Couture dirige maintenant les Rockalouves. Véronique et moi, nous nous concentrons maintenant sur d’autres aspects de notre carrière. Nous sommes toutefois reconnaissantes que le blogue nous ait permis de faire nos premières armes sur le Web avant de nous spécialiser dans le domaine.

Lorsqu’on est aussi polyvalent et touche-à-tout que vous, est-ce qu’il n’y a pas un danger de s’éparpiller ou de s’étourdir?

Suzie Veilleux: Ça ressemble beaucoup à ma personnalité. J’aime différentes choses. J’adore expérimenter, me perfectionner dans différents domaines. J’ai entrepris plusieurs chemins qui peuvent sembler pleins de détours, mais qui m’ont amenée à être le plus près de ce que je fais aujourd’hui sans le savoir. Je ne savais pas que j’allais faire quelque chose à la fois en lien avec la radio et les réseaux sociaux. Ce parcours, qui peut sembler décousu, n’aurait pas pu être meilleur pour mon rôle actuel, car en ce moment, je ne pourrais pas être plus sur mon «X».

Les prochaines formations de Suzie:

Gestion de communauté: Facebook Entreprise

Gestion de communauté: Twitter, Instagram, Pinterest, Linked In et Snapchat

A propos de l'auteur

Mireille Levesque
Responsable des contenus d'Isarta Infos

Mireille Lévesque a étudié en rédaction à l'Université de Montréal. Elle a d'abord été journaliste pigiste, puis a oeuvré dans le domaine de l'édition pendant de nombreuses années. Grâce à son rôle de responsable des contenus d'Isarta Infos, elle renoue aujourd'hui avec sa plus grande passion: l'écriture.

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page