À quoi ressemblent les 5 générations d’internautes québécois? Reviewed by Roch Courcy on . 2 juin 2014 - Le CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations) a dévoilé les fiches « générations numériques » qui font le port 2 juin 2014 - Le CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations) a dévoilé les fiches « générations numériques » qui font le port Rating: 0

À quoi ressemblent les 5 générations d’internautes québécois?

Par

2 juin 2014 – Le CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations) a dévoilé les fiches « générations numériques » qui font le portrait détaillé des habitudes d’utilisation des TIC (technologies de l’information et des communications) parmi cinq générations d’internautes au Québec.

Les différentes générations analysées sont :

  • La génération Y (18-34 ans)
  • La génération X (35-44 ans)
  • La génération des jeunes boomers (45-54 ans)
  • La génération des boomers (55-64 ans)
  • La génération des aînés (65 ans et plus)

Chaque fiche comprend des données sur l’usage d’Internet, les achats en ligne, le type d’équipement, la mobilité, la communication sur les médias sociaux, les modes de communication, les moyens privilégiés pour s’informer ainsi que le divertissement.

La génération Y

generation-y-g-abcdeEnviron 94 % des Y utilisent Internet  sur une base régulière, comparativement à la moyenne des internautes québécois (77,7 %). Ils y passent environ 23 heures par semaine.  L’accès à Internet à domicile doit y être pour quelque chose, neufs Y sur dix sont branchés à Internet à la maison, comparativement à la moyenne québécoise qui est de 78,1 %. 

En ce qui concerne les médias sociaux, la proportion d’internautes les utilisant est beaucoup plus élevée chez cette génération (92,6 %) comparée à la population québécoise (82,2 %).  Ils utilisent aussi YouTube (85,4 %) et Facebook (79 %) dans une plus grande proportion que tous les autres groupes d’âge confondus. 

La génération X

Le taux d’adoption de la tablette électronique de cette génération a doublé en 2013. C’est le taux le plus élevé parmi tous les groupes d’âge. Ce sont également les X qui sont les plus grands acheteurs en ligne. 38 % d’entre eux ont acheté en ligne comparativement à 28 % pour l’ensemble des Québécois. 

Les X utilisent aussi les médias sociaux dans une grande proportion (88 %) et c’est dans cette génération que LinkedIn est le réseau social le plus populaire avec 23 %. 

La génération des jeunes boomers

Les jeunes boomers sont, sans contredit, une génération de plus en plus dépendante des téléphones intelligents et tablettes numériques.  En 2013, le taux d’adoption a connu une croissance par rapport à l’année précédente et est plus élevé que la moyenne québécoise (51 % vs 44 %).

En ce qui concerne l’utilisation d’Internet, les jeunes boomers ont passé trois heures de plus sur Internet qu’en 2012, pour une moyenne d’environ 18 heures par semaine. La proportion d’internautes utilisant les médias sociaux est moins élevée dans cette génération (76,4 %) si on la compare à l’ensemble de la population (82,2 %). Même chose pour l’utilisation de Facebook et YouTube; leur utilisation est moins répandue que la moyenne des autres Québécois. 

La génération des boomers

Iurll semblerait que cette génération ait adopté l’achat en ligne en très grand nombre. Elle dépense, en moyenne, 417 $ par mois et par individu pour leurs achats en ligne; c’est le montant le plus élevé parmi toutes les catégories d’âges.

Les téléphones intelligents ne semblent pas être leur outil de communication préféré. Ils privilégient davantage, de façon générale, les téléphones cellulaires de base que l’ensemble de la population (55 % vs 40 %).

En ce qui concerne les médias sociaux, ils les utilisent dans une moins grande proportion que les internautes québécois (73,9 % vs 82,2 %). Petit détail amusant : l’utilisation qu’ils dont de Google+ est légèrement plus élevée que la moyenne québécoise (36 % vs 35 %).

La génération des aînés 

En 2013, les aînés ont passé près de 5 heures de plus par semaine sur Internet qu’en 2012. Toutefois, ce sont eux qui ont le moins utilisé les médias sociaux avec 62%. 

Le taux d’adoption de la tablette demeure bas dans cette génération, mais le bond qu’il a fait est important. Tout comme au sein de la génération des boomers, c’est le téléphone cellulaire de base qui est le moyen de communication mobile privilégié. 

Vous pouvez consulter toutes les fiches numériques complètes sur le site Internet du CEFRIO.

 

Retour en haut de la page