Isabelle Malboeuf, ancienne victime de violence conjugale, ouvre une agence de marketing pour aider la formation et l’embauche de femmes au statut précaire Reviewed by La Rédaction on . 25 novembre 2019 Une entreprise montréalaise se dote d’une mission unique : réduire la pauvreté chez les femmes issues de contextes financiers précaires en 25 novembre 2019 Une entreprise montréalaise se dote d’une mission unique : réduire la pauvreté chez les femmes issues de contextes financiers précaires en Rating: 0

Isabelle Malboeuf, ancienne victime de violence conjugale, ouvre une agence de marketing pour aider la formation et l’embauche de femmes au statut précaire

Par

25 novembre 2019

Une entreprise montréalaise se dote d’une mission unique : réduire la pauvreté chez les femmes issues de contextes financiers précaires en les formant en gestion de communautés dans les médias sociaux et en les intégrant au sein même de son équipe de communication.

Ce type de modèle d’affaires semble être une première canadienne et s’inspire du mouvement « give work », un modèle d’entreprise en pleine croissance. Basée sur l’intégration et le transfert de connaissances en continu, cette approche favorise la croissance personnelle et professionnelle tout en permettant, ultimement, d’envisager des perspectives de carrière à long terme et de sortir de la pauvreté.

La fondatrice, Isabelle Malboeuf, qui détient plus de 20 ans d’expérience en communication comme cadre chez Desjardins et le CUSM entre autres, a elle-même vécu un épisode de violence conjugale qui, au pic de sa carrière, l’a forcé à un arrêt de travail.

C’est pendant cette période, en donnant des entrevues médias sur le sujet, qu’elle reçoit des témoignages de multitudes de femmes au statut précaire. Elle constate alors qu’une des embûches rencontrées pour que ces dernières puissent atteindre un certain niveau d’autonomie financière est le fait qu’elles aient de la difficulté, suite à un arrêt de travail par exemple, à retrouver un emploi doté d’un salaire digne. Elle explique :

J’étais entourée de femmes intelligentes et travaillantes qui étaient incapables de retrouver une vie professionnelle après avoir subi de la violence conjugale. En faisant un peu de recherche, j’ai appris que les victimes de viol s’appauvrissaient de 100 000 $ en moyenne à la suite d’une agression. Après #metoo, je me disais #nowwhat? Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. »

Avec la montée des communications numériques et à la suite d’une étude de marché, elle remarque que beaucoup de petites entreprises manquent les connaissances requises quant à la gestion de leurs médias sociaux et ne possèdent pas le temps ou les ressources financières pour retenir les services de grandes agences de marketing traditionnelles.

Convaincue que les entreprises privées peuvent créer de l’emploi à un salaire digne pour les personnes vulnérables, servir leurs clients de façon professionnelle ET être profitables, elle fonde KROWD KONNECTION.

L’agence, dont les portes sont ouvertes à Montréal depuis quelques mois, offre des services bilingues complets de marketing numériques, y compris la stratégie de médias sociaux, la création visuelle, la rédaction de contenu, l’animation des communautés, le marketing d’influence et l’événementiel.



Retour en haut de la page