Le WAQ, un événement rassembleur pour la communauté Web de Québec Reviewed by La Rédaction on . L'événement Web à Québec (WAQ) a fait du chemin depuis sa première édition, tenue dans un hôtel de Québec en 2010 devant 200 participants. Cette année, pour ses L'événement Web à Québec (WAQ) a fait du chemin depuis sa première édition, tenue dans un hôtel de Québec en 2010 devant 200 participants. Cette année, pour ses Rating: 0

Le WAQ, un événement rassembleur pour la communauté Web de Québec

Par

1508573_887546984630443_5387603373821641467_n

L’événement Web à Québec (WAQ) a fait du chemin depuis sa première édition, tenue dans un hôtel de Québec en 2010 devant 200 participants.

Cette année, pour ses cinq ans, l’événement présenté du 18 au 20 mars rassemblait cinquante conférenciers d’ici et d’ailleurs, une quarantaine de partenaires et près de 800 participants.

Et puisque le Web est un domaine très large, l’événement aborde des sujets diversifiés, allant des enjeux liés au commerce électronique au design Web, en passant par des conférences plus techniques sur la programmation.

Quant aux conférenciers, de gros noms du milieu tels Jared Spool (User Interface Engineering) et Gregg Bernstein (Mailchimp) se sont joints à plusieurs spécialistes québécois du Web afin de partager leur savoir avec le public.

Un besoin à combler à Québec

photo-1Pour Carl-Frédéric De Celles, président de iXmédia, membre du conseil d’administration et co-fondateur du Web à Québec, il y avait un réel besoin de créer un événement de la sorte à Québec. On peut le croire en voyant le nombre de participants  s’accroître d’année en année.

Malgré la compétition, il existe un bel esprit de collaboration entre les différents acteurs de la communauté Web de Québec. C’est un aspect qu’on retrouve moins dans de plus gros marchés», affirme M. De Celles. 

C’est donc dans cet esprit que tout ce beau monde s’est retrouvé cette année au terminal du Port de Québec. À l’ère des conférences, des podcasts et des formations en ligne gratuites, ces occasions de réseautage sont certainement une des grandes valeurs ajoutées de ce type d’événement.

Deux souhaits pour le futur

Quant à l’avenir de l’événement, M. De Celles a deux souhaits. D’abord, il aimerait que celui-ci s’ouvre à un public encore plus large.

Le Web touche pratiquement tout le monde et toutes les entreprises. Nous aimerions que notre événement rejoigne davantage tous ces gens pour qui le Web et son évolution influence les activités quotidiennes».

Le deuxième souhait du co-fondateur du Web à Québec serait que l’événement devienne une vitrine pour les divers projets et réalisations de l’industrie québécoise du Web.

Pour emprunter les mots de quelques participants à la sortie de l’événement : c’est un rendez-vous l’an prochain.

11059493_887545034630638_7813308699372778908_n

Crédits photos: Marc-Antoine Jean, Marcographie. 

Retour en haut de la page