Les gazouillis à la télévision: est-ce vraiment nécessaire? Reviewed by François Nadeau on . Regarder la télévision tout en consultant son ordinateur ou son appareil portable est un phénomène dont les concepteurs télé n'ont pas tardé à tirer profit pour Regarder la télévision tout en consultant son ordinateur ou son appareil portable est un phénomène dont les concepteurs télé n'ont pas tardé à tirer profit pour Rating: 0

Les gazouillis à la télévision: est-ce vraiment nécessaire?

Par

twitter-video-tv-ss-1920Regarder la télévision tout en consultant son ordinateur ou son appareil portable est un phénomène dont les concepteurs télé n’ont pas tardé à tirer profit pour modifier le concept de leurs émissions. 

Aujourd’hui, Twitter est utilisé pour interagir en direct avec les téléspectateurs afin de sonder leur opinion ou encore pour les amener à voter sur le déroulement de l’émission.

Selon Twitter, il existe des bénéfices importants à faire interagir le public et les principaux acteurs (animateurs, comédiens, etc.) d’une production télé en direct sur le réseau social. Parmi eux, on note le fait de fidéliser l’auditoire et d’augmenter le nombre de ses abonnés sur le réseau social.

Faire partie du groupe sans sortir de son salon

Dans un papier au nom révélateur (Together Alone), les gens du MIT ont publié leurs constats à propos des motivations des internautes à gazouiller en direct. Parmi celles-ci, on note le fait de se sentir en interaction avec un large public, mais aussi de pouvoir solidifier les liens avec son entourage en entretenant une conversion sur un sujet commun.

Lorsque ces messages restent sur Twitter, tout va bien. Toutefois, certains producteurs télé ont jugé bon de les diffuser en ondes. Pour la personne qui a rédigé le message, c’est certainement amusant de lire son texte au bas de l’écran. Mais pour les autres téléspectateurs, quelle en est la valeur ajoutée?

Les bulletins de nouvelles et émissions de style «ligne ouverte» diffusent depuis longtemps les courriels de téléspectateurs. Même si certains d’entre eux ajoutent peu au débat, ils ont le mérite d’illustrer la pensée des citoyens. Mais lorsque l’on doit s’exprimer en 140 caractères et moins, les propos manquent parfois un peu de substance.

Trop d’informations

TSN diffuse des gazouillis en direct lors de ses bulletins d’information. La chaîne s’est justement retrouvée la semaine dernière au cœur d’une controverse lorsqu’un message offensant s’est glissé entre les filets des censeurs avant d’être diffusé en ondes.

Je vous invite à regarder, au départ, la quantité d’information diffusée durant une même séquence d’un de ces bulletins. A-t-on vraiment besoin d’en ajouter?

Je suis peut-être déjà trop vieux, mais je trouve que la diffusion simultanée de plusieurs contenus en ondes est parfois étourdissante. C’est dans ce contexte que je vois difficilement la plus-value d’y ajouter les réflexions spontanées des téléspectateurs, rédigées en 140 caractères et moins.

Retour en haut de la page