Home
Comment innover en entreprise au quotidien? Reviewed by Catherine Martellini on . Des glissades et des tables de ping-pong en milieu de travail, c’est souvent ce qui vient à l’esprit de bon nombre de gestionnaires quand on parle d’insuffler u Des glissades et des tables de ping-pong en milieu de travail, c’est souvent ce qui vient à l’esprit de bon nombre de gestionnaires quand on parle d’insuffler u Rating: 0

Comment innover en entreprise au quotidien?

Des glissades et des tables de ping-pong en milieu de travail, c’est souvent ce qui vient à l’esprit de bon nombre de gestionnaires quand on parle d’insuffler un peu d’originalité en entreprise. Mais, lorsqu’on n’est pas les Google et Facebook de ce monde, quelle forme l’innovation peut-elle prendre dans nos activités de tous les jours ?

Closeup of businessman and woman with jigsaw puzzle pieces in office

11 décembre 2016 – L’innovation est sur toutes les lèvres. Chaque gestionnaire aspire à se démarquer et à devenir le futur Mark Zuckerberg. Le C2MTL en a même fait la mission de son événement intensif de trois jours.

Les gestionnaires en ressortent gonflés à bloc, mais sans trop savoir comment s’y prendre exactement », mentionne Shania Bogdan, directrice générale et fondatrice d’Adjuvant, une firme de services-conseils en créativité d’affaires.

Bon nombre d’entreprises ont l’impression que parce qu’elles n’exercent pas leurs activités dans un domaine créatif, comme les technologies ou la publicité, l’innovation leur est moins accessible.

C’est un peu une raison qu’elles se donnent parce qu’elles ont peur de briser le statu quo », ajoute-t-elle.

Prendre la créativité par les cornes

L’un des principaux freins à l’innovation, c’est la peur. La peur de perdre des acquis, des parts du marché ou des clients si on essaie quelque chose de nouveau.

Mais ce sont justement les risques qui rendent la croissance de notre entreprise possible », explique Shania Bogdan.

Pour prendre des risques, on n’a besoin que d’une seule chose: du courage. Et avoir du cœur au ventre, ça paie. Les entreprises courageuses voient en effet leurs revenus augmenter de 23 %, selon un sondage de Deloitte mené auprès de 1 200 chefs d’entreprises canadiennes.

Savoir reconnaître les signes

Vos chiffres stagnent, vous avez un haut taux de roulement ou vos projets ne lèvent pas? L’heure est peut-être venue de se poser des questions plus profondes que d’éteindre constamment des feux.

Ça peut être aussi simple que de se demander pourquoi on doit envoyer tel document papier à un service en particulier ou carrément de revoir la façon dont on gère ses ressources humaines.

On peut décider d’envisager ses RH comme si c’était du marketing avec tout ce que ça comporte : faire la promotion des postes, traiter les employés comme des clients dont la satisfaction améliore la performance », souligne la directrice générale et fondatrice d’Adjuvant.

Se questionner, c’est également de revenir à l’essence de notre marque, de qui nous sommes.

Avec les années, on s’éloigne parfois de notre histoire et de nos valeurs qui devraient pourtant guider toutes nos pratiques », précise-t-elle.

Tout est dans tout

L’innovation ressemble au fonctionnement des poupées russes. Quand on se penche sur un problème précis, on s’aperçoit rapidement qu’il est lié à d’autres. C’est ainsi que si on décide de s’attaquer à la question du haut taux de roulement, on peut constater au passage que nos pratiques de gouvernance n’aident peut-être pas la cause.

Par exemple, les risques sont souvent pris par la haute direction.

Sauf que si aucune mesure n’est prise pour promouvoir leur vision à l’échelle de l’organisation et pour que celle-ci soit portée par les employés, l’innovation ne se rendra pas très loin », souligne Shania Bogdan.

Enfin, il faut se rappeler qu’il n’existe pas de recette miracle à l’innovation. On a entendu parler de la politique de vacances illimitées de Netflix et on pense copier-coller le concept à notre entreprise ? C’est le genre de piège à éviter.

Chaque entreprise a ses propres enjeux et une telle politique vient avec toute une culture qui permet à ce qu’elle soit efficace », prévient Shania Bogdan.

A propos de l'auteur

Catherine Martellini

Rédactrice à la pige depuis octobre 2013, je carbure à l’information et à la créativité. Mon parcours professionnel dans le domaine de la publicité et des médias m’a amenée à rédiger sur des sujets aussi variés que les technologies, les finances personnelles, la musique, le cinéma et les ressources humaines.

Laisser un commentaire

X
Retour en haut de la page