Ce que les marketeurs doivent savoir avant la coupe du monde de soccer Reviewed by Kévin Deniau on . 13 juin 2018 La 21e Coupe du monde de soccer débute ce jeudi en Russie. Voici quelques données marketing à avoir en tête à propos du plus grand événement sporti 13 juin 2018 La 21e Coupe du monde de soccer débute ce jeudi en Russie. Voici quelques données marketing à avoir en tête à propos du plus grand événement sporti Rating: 0

Ce que les marketeurs doivent savoir avant la coupe du monde de soccer

13 juin 2018

La 21e Coupe du monde de soccer débute ce jeudi en Russie. Voici quelques données marketing à avoir en tête à propos du plus grand événement sportif de la planète.

Même si l’équipe canadienne ne s’est pas qualifiée cette année, vous risquez fort d’entendre parler, autour de vous, durant le mois qui arrive, de la coupe du monde de soccer. La compétition est en effet un des événements sportifs les plus regardés dans le monde, avec les Jeux Olympiques d’été.

Grosse audience est bien entendu synonyme de grosses dépenses publicitaires pour les marques. Voici donc les chiffres clés de l’événement en termes de marketing :

  • 3,11 milliards $ canadiens. C’est l’investissement mondial en publicité prévu durant le mois de la compétition, du 14 au 15 juillet, selon Zenith Medias.

 

  • 10 %. C’est la part de la Coupe du monde dans la croissance mondiale du marché publicitaire. La Russie, pays organisateur, bénéficiera de 64 millions de dollars US de dépenses publicitaires en plus… loin derrière la Chine pour qui la Coupe du monde générera 835 millions $ US de publicités supplémentaires (soit 1% de son marché total). Alors même que son équipe n’est pas qualifiée ! (Zenith Medias)

 

  • 40 %. C’est la part de l’audience potentielle qui ne pourra pas suivre les parties du fait du décalage horaire. Autant de personnes qui chercheront donc sûrement des moyens de les visionner en rattrapage.

 

 

  • 1,013 milliard. C’est le nombre de partisans qui ont regardé la finale de la compétition en 2014 entre l’Argentine et l’Allemagne. 695 millions de personnes ont notamment regardé plus de 20 minutes de la rencontre, ce qui représente une hausse de 12 % par rapport à la finale en Afrique du sud en 2010.

 

  • 619 000. C’est le nombre maximum de gazouillis par minute sur Twitter à propos de la précédente finale Allemagne – Argentine. Twitter est en effet le média social sur lequel il y aura le plus d’échanges en lien avec la compétition.

 

  • 51 %. C’est la part des personnes qui sont sur les réseaux sociaux pendant qu’ils regardent la télévision selon Global Web Index.

 

 

  • 10 millions $ US. C’est le montant qu’ont payé Twitter et Snapchat, selon Bloomberg, à FOX Sports, seule chaîne américaine détentrice des droits de diffusion de la compétition, pour pouvoir diffuser du contenu en lien avec l’événement.

 

  • 65 %. C’est, selon Global Web Index, le pourcentage de personnes intéressées par la Coupe du monde qui suivent leurs marques préférées sur les réseaux sociaux.

 

  • 41 %. C’est la part des partisans qui ont regardé du sport depuis leur téléphone le mois dernier.

 

Source

 

Les formations Isarta en lien avec le sujet

Email Marketing : développer ses ventes et fidéliser sa clientèle

Gestion de communauté : Facebook

Gestion de communauté : Twitter, Instagram, Pinterest, LinkedIn et Snapchat

Marketing d’influence : Créer une campagne efficace

Les milléniaux : les comprendre, les gérer

A propos de l'auteur

Kévin Deniau
Journaliste numérique responsable des contenus d'Isarta Infos

Passionné par le marketing et les nouvelles technologies, Kévin a travaillé en tant que journaliste économique. Il a également été entrepreneur. Vous pouvez le contacter sur Twitter @kdeniau ou par courriel kevin.deniau@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page