Bien-être, données massives, expérience employé et soft skills : Les 4 grandes tendances RH pour 2019 Reviewed by Philippe Jean Poirier on . [caption id="attachment_61770" align="aligncenter" width="713"] Crédit MI PHAM / Unsplash[/caption] 3 janvier 2019 L’année 2019 sera-t-elle celle des extrêmes? [caption id="attachment_61770" align="aligncenter" width="713"] Crédit MI PHAM / Unsplash[/caption] 3 janvier 2019 L’année 2019 sera-t-elle celle des extrêmes? Rating: 0

Bien-être, données massives, expérience employé et soft skills : Les 4 grandes tendances RH pour 2019

Crédit MI PHAM / Unsplash

3 janvier 2019

L’année 2019 sera-t-elle celle des extrêmes? D’un côté, il y a ce souci grandissant de prendre soin de ses employés, en offrant des lieux de travail toujours plus zen et épanouissants. De l’autre, 2019 sera peut-être l’année de l’exploitation des données en RH, avec tout le débat éthique que cela sous-tend. Voici ce que dit notre boule de cristal, en 4 grandes tendances.

1. La réponse des employeurs face à la crise d’angoisse des employés

La fatigue et le stress des travailleurs ont fait la manchette tout au long de l’année 2018. Si bien que les employeurs en ont un fait une de leurs priorités dans l’année à venir. C’est du moins ce que suggère la grande enquête annuelle de Morneau Shepell : 48% des dirigeants d’entreprise désirent améliorer la santé mentale de leurs employés et 47%, leur santé physique et leur bien-être.

On assiste en ce moment à une explosion des pratiques pour améliorer le bien-être des employés, observe Didier Dubois, stratège en marketing RH chez HRM Groupe. Certaines entreprises refont leur cafétéria, d’autres font pousser des légumes sur le toit de l’entreprise… Ce sont des initiatives qui auraient pu avoir l’air ésotériques il y a quelques années, mais ça fait aujourd’hui partie des moyens déployés pour offrir des milieux de vie plus intéressants aux employés. »

2. Données massives : la bête montre enfin son nez…

En 2018, beaucoup de grandes entreprises ont renouvelé leur système de ressources humaines. Elles ont maintenant des systèmes intégrés, permettant de gérer le taux d’absentéisme, de paye, etc., mais surtout, la plupart de ces systèmes peuvent supporter l’intelligence artificielle et intégrer des logiciels d’analyse de données », poursuit Didier Dubois.

Si tel est le cas, nous assisterons bientôt aux premières manifestations concrètes de l’intelligence artificielle en gestion des ressources humaines. Et comme le recrutement est un secteur propice à l’analyse prédictive, on peut déjà entrevoir une prolifération des bots recruteurs, des entrevues de présélection préenregistrées et autres gadgets d’écrémage des candidats dans l’année à venir.

3. L’expérience employé prend le relais de l’expérience candidat

En 2019, la pénurie de talent ne s’éclipsera pas par magie. C’est pourquoi les employeurs continueront de travailler d’arrache-pied pour attirer et retenir les bons éléments de leur secteur d’activités.

Si, ces dernières années, on a beaucoup parlé de l’expérience candidat, maintenant, on se soucie de plus en plus de l’expérience employé. Oui, je veux attirer de nouveaux talents. Mais je veux aussi garder ceux que j’ai déjà dans mon entreprise. On sent qu’il y a un virage vers l’expérience employé, et cela permettra de créer de meilleurs environnements de travail pour les employés », prédit Didier Dubois.

4. Le retour des « softs skills »

Quand on est dans un contexte de surplus de main-d’œuvre, on cherche à obtenir des gens qui ont un profil de compétences techniques correspondant exactement à nos besoins internes… Or, en ce moment, c’est tout le contraire qui se produit, puisqu’on est en pénurie de main-d’œuvre. »

Didier Dubois entend par là que les employeurs sont désormais beaucoup plus ouverts aux gens qui ont des compétences relationnelles et qui sont dans le savoir-être.

Ils vont prendre ces gens-là et les former, tout simplement. Je vois un retour en force des soft skills, depuis quelques années déjà, qui va aller en grandissant en 2019. »

Ces autres articles pourraient aussi vous intéresser :

11 extras originaux offerts par des entreprises

Les 3 apports de l’intelligence artificielle qui vont bouleverser les RH selon Jean-Baptiste Audrerie

Sexe, pot, pénurie de talents et droit à la déconnexion : Quelles évolutions RH retenir cette année ?

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste indépendant qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Mandats actuels: recherche d’emploi, vie au travail, TI, finances personnelles, tourisme, famille et vélo. Courriel: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page