Un bureau en désordre pénalise-t-il forcément votre productivité ? Reviewed by Philippe Jean Poirier on . 31 janvier 2019 Intuitivement, on a tendance à penser que les gens « organisés » sont les plus productifs. Est-ce réellement le cas? Petite enquête sur la quest 31 janvier 2019 Intuitivement, on a tendance à penser que les gens « organisés » sont les plus productifs. Est-ce réellement le cas? Petite enquête sur la quest Rating: 0

Un bureau en désordre pénalise-t-il forcément votre productivité ?

31 janvier 2019

Intuitivement, on a tendance à penser que les gens « organisés » sont les plus productifs. Est-ce réellement le cas? Petite enquête sur la question.

À première vue, la grande majorité des études semblent toutes pointer dans la même direction : un bureau en désordre et un espace désorganisé ont un effet négatif sur la productivité.

En voici un petit échantillon :

 

  • En 2010, la firme Brother International modère ce chiffre, estimant pour sa part que l’employé moyen perdait plutôt 76 heures par année à chercher des documents ou du matériel manquant. Ce qui provoquerait des pertes annuelles de 177 milliards de dollars en productivité aux États-Unis.

 

  • En 2011, un sondage mené par OfficeMax révèle que les travailleurs eux-mêmes, à 90%, pensent que le désordre constitue un frein à leur productivité.

 

Les universités se sont également penchées sur le sujet :

  • En 2011, une étude de la Neuroscience Institute de Princeton a démontré que le désordre pouvait affecté notre capacité à nous concentrer.

Quand notre environnement est en désordre, le chaos restreint la capacité de se concentrer, explique ici Eric Doland. Le chaos limite aussi la capacité du cerveau à traiter de l’information. Le désordre nous rend distraits et incapables de traiter de l’information aussi bien que si l’environnement est rangé, organisé et serein. »

  • En 2015, une étude émanant de l’université de Temple a démontré plus ou moins la même chose, par un test de concentration mené dans un bureau en désordre et un bureau en ordre. Les participants parvenaient à maintenir leur attention 1,5 fois plus longtemps dans un environnement rangé.

Faut-il clore le débat devant cette avalanche d’études et de sondages? Pas si vite!

Lumière d’espoir pour les gens désordonnés

Est-ce par empathie envers les gens incapables de garder leur bureau en ordre? Difficile à dire. Mais il s’avère que de chercheurs ont continué de creuser la question pour finalement trouver des bons côtés au désordre.

Le premier avantage qui vient en tête est celui de la créativité, nous renvoyant à l’image du génie bordélique qui se comprend dans son désordre:

Les environnements en désordre semblent inspirer les gens à se libérer des traditions, lequel peut insuffler de la perspicacité, explique ici la chercheuse Kathleen Vohs. Des environnements ordonnés, au contraire, encouragent la prudence et les conventions. »

Mais il y a plus. En 2015, des chercheurs néerlandais ont découvert qu’un environnement en désordre avait l’effet inverse que l’on imagine sur notre habilité à poursuivre des objectifs précis dans le cadre du travail :

Quand les signaux que renvoie l’environnement induisent une expérience de désordre… les gens ont tendance à recherche des objectifs clairs et bien définis, et sont motivés à les atteindre, ont expliqué Bob Fennis et Jacob Wiebenga de l’université de Groningen aux Pays-Bas, dans le Pacific Standard. Cette dynamique découle d’une volonté de réaffirmer une perception d’ordre. »

Leur conclusion : un environnement en désordre a pour conséquence de nous pousser à rechercher l’ordre et l’organisation dans notre travail.

Alors, la prochaine fois que vous vous sentirez coupable d’avoir un bureau en désordre, dites-vous que c’est pour le bien de votre productivité !

Ces autres articles pourraient aussi vous intéresser :

Comment apprendre la créativité ? Les réponses d’Hélène Godin de la Factry

La musique au travail rend plus productif… Vous en pensez quoi?

Le paradoxe des bureaux à aire ouverte : les travailleurs plus proches mais… plus isolés !

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste indépendant qui navigue entre l'actualité quotidienne et les sujets de société pour produire des textes qu'il espère à la fois personnels et pertinents. Courriel: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page