Art en ligne: les médias sociaux plus efficaces que les musées? Reviewed by François Nadeau on . Instagram et Pinterest seraient-ils devenus plus efficaces que les musées en tant que vitrine artistique? Selon un sondage réalisé par le site Invaluable, une p Instagram et Pinterest seraient-ils devenus plus efficaces que les musées en tant que vitrine artistique? Selon un sondage réalisé par le site Invaluable, une p Rating: 0

Art en ligne: les médias sociaux plus efficaces que les musées?

Par

Instagram et Pinterest seraient-ils devenus plus efficaces que les musées en tant que vitrine artistique?

art-en-ligne

Selon un sondage réalisé par le site Invaluable, une plus grande proportion de consommateurs américains découvre les arts visuels via les réseaux sociaux (23%), plutôt que par l’entremise des musées (20%) ou des galeries d’art (16%).

Évidemment, le phénomène est davantage marqué chez les plus jeunes, alors que 44% des 18-24 ans disent découvrir les arts à travers les médias sociaux, notamment sur Instagram et Pinterest.

Des contenus parfaits pour les médias sociaux

Les oeuvres d’art (dessins, peintures, sculptures…), représentent des contenus parfaits pour les médias sociaux. Elles provoquent l’émotion, la discussion et par conséquent: le partage.

En plus de l’œuvre elle-même, on peut s’y présenter soi-même en tant qu’artiste, expliquer son processus de création, son histoire, etc. Avec Facebook Live par exemple, on peut peindre ou dessiner en temps réel. Pour les artistes qui savent s’y prendre, les opportunités sont grandes.

Créer sa propre page Facebook ou Instagram est une démarche relativement simple, qui peut rapporter gros si on est prêt à y consacrer le temps nécessaire. Les œuvres font ensuite leur chemin en ligne et finissent par attirer l’œil des internautes, même de ceux ayant un intérêt plus ou moins marqué pour l’art.

La plupart des grands musées dans le monde se sont également adaptés au phénomène, opérant chacun des comptes parfois extrêmement populaires (comme celui du MoMA, par exemple).

De plus, des sites comme Instagram incluent des comptes dédiés à la découverte d’artistes émergents et au partage d’œuvres d’art. Il n’est pas rare que ceux-ci totalisent des millions de membres et parviennent à rendre célèbres des artistes inconnus quelques mois auparavant.

L’achat aussi se transporte en ligne

Le fait que le Web soit devenu un véhicule si important pour faire connaître l’art est sûrement ce que souhaitait Invaluable, à la source du sondage mentionné plus haut.

Spécialisé dans la vente aux enchères d’œuvres d’art, Invaluable travaille en étroite collaboration avec le géant du cybercommerce eBay. Selon ses propres données, le site compte 3 millions de visiteurs par mois, 4000 vendeurs et propose des articles dont la valeur totale atteint 10 milliards de dollars.

En plus de connecter une plus grande base de vendeurs et d’acheteurs que les maisons de vente traditionnelles, les sites Web de vente aux enchères donnent aussi accès à des données historiques permettant de mieux cerner la valeur réelle d’un objet.

Il est aussi possible que, pour un novice, acheter en ligne est moins intimidant que de se rendre dans un encan traditionnel.

En plus d’être un véhicule de promotion essentiel, le Web pourrait donc devenir aussi un incontournable pour le commerce d’œuvres d’art.

Photo: www.ecommercemag.fr

Retour en haut de la page