Étude Vividata : La Presse, Le Devoir et Le Journal de Montréal en hausse, Métro en baisse Reviewed by La Rédaction on . [caption id="attachment_65071" align="aligncenter" width="554"] Photo : Roman Kraft / Unsplash[/caption] 15 novembre 2019 Vividata, la source d’information mult [caption id="attachment_65071" align="aligncenter" width="554"] Photo : Roman Kraft / Unsplash[/caption] 15 novembre 2019 Vividata, la source d’information mult Rating: 0

Étude Vividata : La Presse, Le Devoir et Le Journal de Montréal en hausse, Métro en baisse

Par

Photo : Roman Kraft / Unsplash

15 novembre 2019

Vividata, la source d’information multimédia et de comportements des consommateurs canadiens vient de publier son dernier coup de sonde pour cet automne 2019. L’occasion de faire le point sur différents sujets, notamment l’audience des médias d’ici.

En sondant 39 803 Canadiens (âgés de 14 ans et plus) entre le mois d’avril et décembre 2018 et d’avril et juin 2019, l’étude Vividata à l’égard des consommateurs canadiens se définit comme la plus grande étude multimédia au pays. À noter que cette dernière est la première sortie de données de Vividata avec son nouveau partenaire de mesure principal, Ipsos Canada.

L’étude Automne 2019 est une étape marquante pour Vividata, indique ainsi Pat Pellegrini, Ph.D, Président et PDG de Vividata. La nouvelle étude prend en considération le nombre croissant de foyers munis essentiellement d’appareils mobiles et de consommateurs axés sur les mobiles, ce qui prépare notre étude à l’égard des consommateurs à une transition complète vers un sondage agnostique à l’appareil, et ce, tout en étant plus efficace en ce qui a trait à la gestion de l’échantillon.”

Voici donc les principaux faits à retenir :

Les chiffres du Vendredi fou

  • 1 adulte canadien sur 5 (20%) de plus de 18 ans a magasiné dans le cadre de l’événement du Vendredi fou au cours des 12 derniers mois.

 

  • Ceux qui ont magasiné lors de l’événement du Vendredi fou sont 87% plus enclins que la population en générale à être en accord avec l’énoncé suivant : “Il est important que mon ménage possède les derniers produits technologiques”.

 

  • Au cours des deux dernières années, les personnes qui magasinent lors de l’événement du Vendredi fou dépensent, en moyenne, 14% de plus pour des produits électroniques et de divertissement pour le foyer que la population adulte en général.


Voyageurs potentiels

  • 10,7 millions d’adultes canadiens ont l’intention de voyager à l’extérieur du Canada au cours des 12 prochains mois. Les destinations les plus convoitées sont les États-Unis, l’Europe et les Caraïbes.

 

  • Ceux ayant l’intention de voyager à l’extérieur du Canada planifient de dépenser, en moyenne, 3 000$ pour leur prochain voyage.

 

  • 1 voyageur potentiel sur 4 a effectué un voyage avec des enfants au cours des 12 derniers mois.


Les données générales sur les médias

Pour les éditeurs, il est intéressant de noter que :

  • 85% des adultes canadiens lisent/accèdent à des marques de magazines ou de nouvelles chaque semaine par l’entremise de plateformes imprimées ou numériques.

 

  • À peine moins de la moitié accèdent au contenu à partir de leur téléphone intelligent.

 

  • 8 sur 10 ont lu du contenu issu d’un magazine au cours du dernier mois. Les magazines culinaires, sur le divertissement ou la santé sont les plus populaires chez les Canadiens.


En termes d’écoute en continu, indiquons que :

  • Près de 9 millions d’adultes canadiens ont regardé des vidéos sur YouTube au cours de la dernière semaine (la moitié l’a fait sur un appareil mobile).

 

  • 12 millions sont en accord avec cet énoncé: “Les services de diffusion d’émissions de télé en continu ont changé la façon dont je regarde la télévision”.

 

  • 3,7 millions d’adultes canadiens ont écouté un balado, en hausse par rapport à l’an dernier (3,2 millions).

 

Enfin, pour ce qui est de la publicité, retenons ces faits saillants :

  • 69% des adultes canadiens ont effectué une recherche en ligne pour un produit, une marque ou un service après avoir vu une publicité sur un média.

 

  • 77% ont remarqué une publicité affichée à l’extérieure du foyer au cours de la dernière semaine.

Et les médias au Québec ?

Cette publication a provoqué également de nombreuses réactions de médias québécois. Le groupe Québécor a ainsi rappelé que le Journal de Montréal, le Journal de Québec et le journal 24 Heures rejoignent chaque semaine un total de 4 015 000 lecteurs via leurs différentes plateformes, dont 3 302 000 lecteurs pour leurs éditions papier.

Avec près de 3 millions de lecteurs chaque semaine sur toutes ses plateformes (+2 % par rapport au printemps), Le Journal de Montréal reste le 1er quotidien au Québec et compte 608 000 lecteurs de plus que La Presse. Toujours imprimée 7 jours sur 7, la version papier du Journal de Montréal rejoint 2 251 000 lecteurs chaque semaine, ce qui en fait le journal papier le plus lu au Québec.

Le Journal de Québec rejoint lui 1 495 000 lecteurs chaque semaine, toutes plateformes confondues (1 070 000 lecteurs chaque semaine pour son édition papier).

Le Devoir affiche pour sa part une hausse globale de 6 % de son lectorat entre le printemps et l’automne tandis que La Presse voit une hausse de ses consultations de 13 % sur ses différentes plateformes, toutes numériques. The Gazette connaît une stagnation de son lectorat alors que le journal gratuit Metro connaît une baisse 13 % entre le printemps et l’automne.

De son côté, VÉRO, le magazine féminin le plus vendu en kiosque au Québec, a vu son lectorat augmenter de 11 %, rejoignant près de 560 000 lecteurs/rices, toutes plateformes confondues par mois. 

ELLE Québec et ELLE Canada, les deux nouvelles marques de la famille KO depuis le printemps derniers, ont aussi vu leur lectorat croitre. Toutes plateformes confondues, ELLE Québec est en augmentation de 9 % et ELLE Canada, de 17 %. 

Je suis très fière de voir que tous les efforts et tout l’amour que nous portons à ces marques fortes se traduisent aussi dans les chiffres. Lorsqu’on fait du bon contenu, les lecteurs sont au rendez-vous, » déclare Sophie Banford, Directrice générale et Éditrice de KO Média.

Le magazine Clin d’œil a lui vu son lectorat augmenter de 22 %., avec 626 000 lecteurs chaque mois, toutes plateformes confondues.

Retrouvez d’autres résultats de cette étude Vividata en cliquant ici.



Retour en haut de la page