Fil de presse : Amende record pour Google, Netflix croît moins vite que prévu et WeWork bannit la viande pour ses employés Reviewed by La Rédaction on . 18 juillet 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies de cette semaine ? Voici les faits saillants : Amende 18 juillet 2018 Vous n'avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies de cette semaine ? Voici les faits saillants : Amende Rating: 0

Fil de presse : Amende record pour Google, Netflix croît moins vite que prévu et WeWork bannit la viande pour ses employés

Par

18 juillet 2018

Vous n’avez pas eu le temps de suivre les dernières infos du marketing et des technologies de cette semaine ? Voici les faits saillants :

L’Union européenne a imposé mercredi une amende sans précédent de 4,3 milliards d’euros (5 milliards de dollars US) à Google pour avoir abusé de la position dominante de son système d’exploitation Android. Google a immédiatement annoncé par voie de communiqué son intention de porter la décision en appel, en assurant qu’«Android a créé davantage de choix pour tout le monde, pas moins».

Lire la suite sur La Presse

Le service de vidéos en ligne par abonnement n’a engrangé « que » 5,15 millions d’abonnés au deuxième trimestre… alors qu’il s’attendait à un million de plus. «Nous avons eu un solide deuxième trimestre mais pas excellent», a reconnu le groupe dans sa traditionnelle «lettre aux actionnaires» présentant ses résultats trimestriels. Il faut dire que la concurrence s’est intensifié sur le marché avec Amazon, Hulu ou encore HBO. Netflix reste toutefois encore largement en tête chez les Canadiens.

Lire la suite sur Le Journal de Montréal

Le fantasque patron du groupe américain a traité de pédophile, sur Twitter, le spéléologue britannique qui a participé au sauvetage d’enfants dans une grotte thaïlandaise. Ce dernier avait qualifié de « coup de pub » l’offre d’Elon Musk de sous-marin miniature pour aider à évacuer les 12 jeunes pris au piège. Un des plus gros actionnaires de Tesla, James Anderson, a par ailleurs indiqué qu’il allait évoquer ce nouvel écart de conduite de M. Musk avec les dirigeants de l’entreprise, rapporte le quotidien britannique The Guardian. Ce dernier s’est finalement excusé.

Lire la suite sur La Presse

Selon Google, pas d’inquiétude : la plupart des professionnels resteront dans le champ de l’offre gratuite. Ceux dont les sites utilisent plus de requêtes auront, quant à eux, comme alternative : ou d’accepter que le compte en banque soit débité à la carte en fonction des services utilisés (cartes statiques ou dynamiques) ou de pousser le bouton de la sonnette d’un voisin tel qu’Apple Maps ou Open Street Maps. Google détaille son nouveau système de tarification sur une page dédiée et insiste sur le crédit mensuel de 200 $ de gratuité.

Lire la suite sur Les Numériques

Et une nouvelle insolite pour finir : le groupe d’espaces collaboratifs a averti ses 6 000 employés que la viande ne sera plus remboursée pour leurs repas. «De nouvelles études indiquent qu’éviter de manger de la viande est un des gestes ayant le plus grand impact pour réduire son empreinte environnementale, encore plus que de passer à un véhicule hybride», indique Miguel McKelvey, cofondateur de WeWork.

Lire la suite sur TechCrunch (en anglais)



Retour en haut de la page