Les contenus sponsorisés suscitent plus d’engagement sur mobile Reviewed by Aurore Le Bourdon on . Selon un récent rapport de la société Polar, «The state of branded content», le contenu de marque susciterait 63% plus d'engagement sur mobile que sur PC. Le pr Selon un récent rapport de la société Polar, «The state of branded content», le contenu de marque susciterait 63% plus d'engagement sur mobile que sur PC. Le pr Rating: 0

Les contenus sponsorisés suscitent plus d’engagement sur mobile

Par

Selon un récent rapport de la société Polar, «The state of branded content», le contenu de marque susciterait 63% plus d’engagement sur mobile que sur PC.

telephonie-mobile

Le premier constat fait par Polar est que, de façon générale, les gens passent davantage de temps sur leur téléphone intelligent que sur leur ordinateur ou leur tablette. Logique, donc, qu’il soit l’appareil sur lequel on consomme le plus de contenus de marque.

temps-passe-appareil-contenu-sponsorise

En moyenne, le temps passé à lire des publications sponsorisées est de 132 secondes.

Au Canada, ce chiffre n’est que de 66 secondes: la faute, selon Polar, à une surabondance de contenus de ce type proposés aux consommateurs. La situation est similaire chez nos voisins du Sud, qui passent en moyenne 77 secondes sur les contenus de marque.

temps-passe-contenu-sponsorise-region

Sur mobile, le taux d’engagement envers les publications sponsorisées serait de 63% supérieur à la tablette et au PC.

Pourquoi un tel succès? D’une part, les applications rendent facile et direct l’accès à ce type de contenu, réduisant par la même occasion le «risque» de voir l’attention de l’utilisateur détournée en chemin. D’autre part, les contenus sont de plus en plus calibrés pour la lecture sur mobile (Instant Articles et consorts): mieux adaptés, ils sont logiquement plus consultés. Résultat: un taux de clic sur mobile de 172% supérieur à celui sur PC et tablette.

Polar note également que les marques qui proposent un contenu spécialisé et «professionnel» sont celles qui captent le plus l’attention des lecteurs. Par exemple, les publications liées à la finance ont été parmi les plus consultées en 2015, avec une moyenne de 323 secondes passées dessus. Celles concernant la santé suivent avec 189 secondes de temps passé, et le rapport évoque une rubrique «Intérêts spéciaux» qui cumule 176 secondes.

Les actualités liées à la marque, les contenus parlant de voyage ou encore d’art de vivre sont les moins consultées – respectivement 60, 80 et 85 secondes. Si l’on en croit Polar, elles seraient trop généralistes et moins crédibles aux yeux des consommateurs, qui ne s’attarderaient donc pas dessus.

temps-passe-pub-sponsorise-thematiques

Retrouvez l’intégralité du rapport «The state of branded content» ici.

Retour en haut de la page