Les Québécois sont en manque de vacances! Reviewed by Communiqués de presse on . Le 13 octobre 2015 - Selon les résultats du sondage annuel sur le Manque de vacances d'Expedia.ca, les Canadiens cumuleraient les jours de congés inutilisés.  C Le 13 octobre 2015 - Selon les résultats du sondage annuel sur le Manque de vacances d'Expedia.ca, les Canadiens cumuleraient les jours de congés inutilisés.  C Rating: 0

Les Québécois sont en manque de vacances!

Par

Le 13 octobre 2015 – Selon les résultats du sondage annuel sur le Manque de vacances d’Expedia.ca, les Canadiens cumuleraient les jours de congés inutilisés. 

manque-vacances-canadiens

Cette année marque le 15e anniversaire d’Expedia.ca, le site de voyages offrant des services complets le plus fréquenté* au Canada. Depuis sa troisième année, Expedia.ca publie les résultats du sondage annuel sur le Manque de vacancesMD, lequel a été mené cette année par Northstar.

Chaque année, le sondage sur le manque de vacances d’Expedia.ca révèle le nombre de jours de congé inutilisés que les Canadiens ont accumulés.

Selon le sondage de cette année, les Canadiens recevront en moyenne 17 jours de congé de leurs employeurs, soit un jour supplémentaire de plus qu’en 2014, mais n’en prendront que 15,5.

Cet écart représente près de dix millions de jours de congé inutilisés par les Canadiens cette année seulement. 

Au cours des 13 dernières années, le sondage a révélé une tendance indéniable : les Canadiens en général ne sont pas sur la même longueur d’onde que nos amis de l’autre côté de l’Atlantique pour ce qui est des vacances. Ce qui est intéressant cependant, c’est que les Québécois semblent mieux comprendre l’importance des vacances, par rapport au reste du Canada», a déclaré M. Christopher Day, directeur principal du marketing chez Expedia Canada. 

Pour les Québécois, en particulier, lesquels ont droit à 19 jours de congé annuel et déclarent utiliser effectivement les 19 jours, 58% continuent de se sentir privés de vacances, soit un chiffre plus élevé que la moyenne nationale de 53 %.

On ne chôme pas

Pour plus d’un quart des Québécois (26%), la charge de travail est en tête des raisons qui ne permettent pas de profiter des jours de congé, suivie de près par l’argent consacré à d’autres obligations, comme les frais relatifs à la maison, à la scolarité ou au remboursement d’une dette (25%), tandis que l’emploi de temps personnel et familial se classe en troisième lieu (17%).

Le sondage a également révélé que plus de près de 385 000 Québécois n’ont pas pris de vacances pendant plus de 15 ans, et plus d’un demi-million d’eux ne sont jamais partis en vacances de leur vie.

Éducation aux vacances

Expedia.ca a observé les pays qui ont prouvé à maintes reprises être en tête du peloton pour ce qui est d’utiliser tous leurs jours de congé alloués, à savoir l’Espagne, le Danemark et la France.

Les citoyens de ces pays européens prennent près d’un tiers de plus de jours de congé (30) que les Québécois qui n’en prennent qu’environ 19 par an.

Il n’est pas surprenant donc que ces chiffres révèlent que les habitants de la Belle Province se comportent davantage comme les Européens que les Canadiens anglais, quand il s’agit de vacances.

Au cours des 15 dernières années, Expedia.ca a fièrement été le défenseur des vacances et l’expert en réservation du Canada. D’année en année, notre sondage prouve que les Canadiens continuent d’être en proie au manque de vacances, et cela inclut les Québécois. Donc, cette année, au lieu de dire simplement aux Canadiens ce qu’ils sont en train de manquer, nous voulions le leur montrer concrètement », a déclaré M. Day.

Pour faire profiter les Canadiens privés de vacances de l’occasion d’Éducation aux vacances, Expedia.ca organise sa plus grande promotion de l’année en offrant aux clients la chance de gagner leurs vacances: voyez-en plus ici

Manque de vacances, conclusions principales du sondage au Québec 

  • Les Québécois estiment que les vacances procurent des avantages en matière de santé. En effet, 35% des répondants déclarent se sentir moins stressés et plus détendus après les vacances, et environ 40% se disent tout simplement plus heureux après les vacances.
  • Près des deux tiers (58%) des Québécois déclarent être privés de vacances par rapport à 53% de l’ensemble des Canadiens. 68% des répondants disent que c’est parce qu’ils n’ont pas eu assez de jours de congé cette année, alors qu’un tiers (31%) dit que c’est parce qu’ils n’ont pas la chance de prendre tous leurs jours de congé.
  • Cette année, les Québécois ont reçu en moyenne 19 jours de congé annuel seulement et en ont pris 19, par rapport à l’an dernier où ils en ont reçu 20 et en ont également pris 20. Les Canadiens en général reçoivent en moyenne 17 jours de congé annuel, mais n’en utilisent que 15,5.
  • La grande majorité des Québécois (88%) associent les vacances à leur état de bonheur général, comparativement à 72% dans l’ensemble du pays. Par ailleurs, 83% des Québécois affirment qu’ils se sentent stimulés et motivés avant leur départ en vacances.
  • Comme prévu, le principal outil technologique que les Canadiens emportent en vacances est leur téléphone intelligent (63%), suivi de l’ordinateur portatif (29%) et de la tablette (36%).
  • La moitié des Québécois (51%) restent connectés en vacances en vérifiant leurs courriels personnels. Un peu plus du tiers des répondants restent connectés en téléphonant et en envoyant des textos à leurs familles et à leurs amis.

Manque de vacances, conclusions principales du sondage canadien 

  • Depuis le lancement du sondage sur le manque de vacances en 2003, les Canadiens ont abandonné collectivement plus de 350 millions de jours de vacances, ce qui représente 53 milliards de dollars canadiens en rémunération délaissée aux employeurs. Ce chiffre représente une moyenne de plus de 26 millions de jours de congé inutilisés et plus de quatre milliards de dollars en rémunération chaque année.
  • En moyenne, les Canadiens ont droit à 17 jours de congé par an, mais n’en prennent que 15,5. Un tiers des répondants (32%) disent ne pas utiliser tous leurs jours de congé, car leur horaire de travail les empêche de planifier des vacances.
  • Plus d’un million de Canadiens n’ont pas pris de vacances en plus 15 ans et plus de 1,4 million de Canadiens ne sont jamais partis en vacances de leur vie.

Méthodologie du sondage 

Ce sondage a été mené pour le compte d’Expedia.ca par Northstar, un cabinet-conseil en analyses stratégiques mondialement intégré.

Dans le cadre de cette étude, 1 001 Canadiens adultes âgés de 18 ans et plus, qui sont des salariés ou des travailleurs indépendants, ont été interrogés.

Le sondage a été réalisé entre le 11 et le 22 septembre 2015. Les quotas d’échantillonnage et la pondération ultérieure des données ont été utilisés pour garantir que l’échantillon est représentatif des employés canadiens quant à l’âge, au sexe et à la région.

Un échantillon aléatoire donnerait une marge d’erreur de +/- 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos d’Expedia.ca

Expedia.ca est le site de voyages en ligne offrant des services complets le plus fréquenté au Canada. Pour aider les Canadiens à planifier et à réserver leurs voyages, Expedia.ca propose un choix inégalé de vols nolisés et réguliers, de locations de voitures, de réservations d’hôtels, de forfaits vacances, d’activités à destination, de croisières et d’assurances voyage. Expedia.ca met en outre à la disposition de ses clients des conseillers qui peuvent être joints en tout temps par téléphone grâce à un numéro sans frais, ou encore par courriel.

Suivez Expedia.ca sur Facebook, Twitter, Google+ et téléchargez l’application gratuite Expedia Mobile App.

Expedia, Expedia.ca, le sondage Manque de vacances le logo d’avion sont des marques déposées ou des marques de commerce d’Expedia inc., aux États-Unis. Les autres logos, noms de produits ou noms d’entreprises qui figurent aux présentes sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. © 2015 Expedia inc. Tous droits réservés. CST : 2029030-5030    

 * Source : comScore Media Metrix, Canada, catégorie des agents de voyages en ligne

Retour en haut de la page