Les quiz Facebook sont-ils dangereux? Reviewed by François Nadeau on . 26 février 2016 À voir leurs visages, les responsables de Vonvon.me ressemblent à un groupe d'étudiants en stage. Pourtant, ils sont à la tête d'une entreprise 26 février 2016 À voir leurs visages, les responsables de Vonvon.me ressemblent à un groupe d'étudiants en stage. Pourtant, ils sont à la tête d'une entreprise Rating: 0

Les quiz Facebook sont-ils dangereux?

Par

quiz-facebook

26 février 2016

À voir leurs visages, les responsables de Vonvon.me ressemblent à un groupe d’étudiants en stage. Pourtant, ils sont à la tête d’une entreprise qui divertit des millions de gens dans le monde, notamment sur Facebook.

Leur objectif: concevoir du contenu amusant pour les internautes, spécialement des quiz. Il s’agit d’une des nombreuses entreprises du genre.

Chacun de ces jeux-questionnaires est rempli par des millions d’internautes, qui s’empressent ensuite de partager leurs résultats. Pourrais-tu être un agent du FBI? Qui est ton double Disney? Tous les sujets sont bons.

En novembre, un de leur questionnaire, My Most Used Words on Facebook?, leur a attiré une notoriété plus ou moins enviable.

En effet, plusieurs journalistes et experts en sécurité informatique ont mis en doute l’utilisation des données personnelles recueillies par l’entreprise. Elle a notamment été soupçonnée de vendre à des tiers les renseignements fournis par les internautes.

Suivant la publication de ces articles, le fondateur de vonvon.me a tenu à réfuter ces accusations, affirmant ne pas conserver ni vendre de données personnelles.

Des bouches à nourrir

Malgré leur jeunesse, les dirigeants de Vonvon ont étudié dans de grandes universités et travaillé pour des organisations reconnues mondialement.

Son fondateur, Jonghwa Kim, a vendu sa dernière création, Dailypick, pour 9 millions de dollars. Il a ensuite obtenu un financement de 3 millions de dollars pour lancer vonvon.me. Le site emploierait également une quarantaine d’éditeurs responsables de traduire les contenus en une quinzaine de langues.

Quelles sources de revenus servent à payer tous ces salariés? Pour l’instant, le site engendrerait des revenus à l’aide de bannières publicitaires.

Et même si on croit Kim lorsqu’il affirme ne pas vendre les données qu’il récolte, on ne peut s’empêcher de penser que d’autres entreprises du genre pourraient être tentées de le faire.

Des avertissements de toutes parts

En janvier dernier, le Better Business Bureau (BBB) mettait en garde la population américaine contre les risques des jeux-questionnaires Facebook.

Selon eux, plusieurs de ces jeux sont des arnaques, destinés non seulement à récolter des informations personnelles, mais aussi à commettre des fraudes. Le BBB donne l’exemple d’un test de QI qui exige de fournir un numéro de cellulaire afin d’obtenir ses résultats. Ceux qui obtempèrent sont ensuite sujets à recevoir des courriels indésirables et parfois même des montants additionnels à payer sur leur facture de téléphone mobile.

Et si les applications elles-mêmes ne sont pas nécessairement dangereuses, les publicités affichées par celles-ci peuvent mener à du contenu potentiellement dangereux.

Même mise en garde de la part de Finn Breland, expert en informatique, qui conseille de faire un pas en arrière lorsqu’un site ou une application qui n’est pas digne de confiance vous demande l’accès à vos informations de profil Facebook.

Les experts rappellent aussi que ces applications, même lorsqu’elles ne sont pas utilisées, peuvent continuer à collecter vos données.

Facebook est gratuit. Et il faut toujours se rappeler que lorsque c’est gratuit, vous êtes le produit!

Quelques articles pour en savoir plus sur Facebook pour les professionnels :

Publicités Facebook : Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour construire ses audiences?

Publicités Facebook : Quels sont les meilleurs moments de la journée pour planifier ses campagnes ?

Comprendre l’Algorithme de Facebook

Que pensent les pros des réseaux sociaux des certifications Blueprint de Facebook ?

Quelles sont les bonnes pratiques pour créer et gérer son groupe Facebook ?

 



Retour en haut de la page