Plus de la moitié des Américains sur Facebook en 2016 Reviewed by Aurore Le Bourdon on . En 2016, et pour la première fois, plus de la moitié de la population américaine sera connectée à Facebook.  Selon les prévisions du site eMarketer, Facebook re En 2016, et pour la première fois, plus de la moitié de la population américaine sera connectée à Facebook.  Selon les prévisions du site eMarketer, Facebook re Rating: 0

Plus de la moitié des Américains sur Facebook en 2016

Par

En 2016, et pour la première fois, plus de la moitié de la population américaine sera connectée à Facebook. 

facebook-jeunes-américains

Selon les prévisions du site eMarketer, Facebook restera, cette année encore, le réseau social numéro un aux États-Unis, avec 162,9 millions d’internautes (50,3%), tous âges confondus, qui s’y connecteront au moins une fois par mois. En 2015, le pourcentage était de 49,3%.

previsions-utilisation-facebook-usa

La croissance proviendra essentiellement des internautes issus des générations X et plus. Les plus jeunes utilisateurs, bien qu’ils disposent d’un compte, y sont moins actifs que leurs aînés.

En seconde place du podium des réseaux sociaux les plus fréquentés, on retrouve Instagram, qui appartient aussi à Zuckerberg. Le site eMarketer estime qu’il cumulera 89,4 millions d’utilisateurs américains en 2016, soit 27,6% de la population.

En troisième position se place Twitter, avec ses 56,8 millions d’utilisateurs aux États-Unis (17,5%).

usage-facebook-usa

Le mobile, moteur des recettes publicitaires 

Facebook profitera logiquement de cette hausse du nombre d’utilisateurs pour conforter sa place au soleil côté publicité.

eMarketer prévoit en effet que le réseau social s’accaparera pas moins de 73,4% des dépenses publicitaires aux États-Unis, soit un total de 9,86 milliards USD.

Cette année plus que jamais, le téléphone intelligent jouera un rôle clé dans la croissance de Facebook: si en 2016, on prévoit que 86% des Américains utilisateurs de Facebook accèderont à la plateforme via leur appareil mobile, ils seront 91% d’ici 2019. De quoi booster les revenus publicitaires mobiles du réseau social.

On notera cependant que Twitter, bien qu’en pleine tourmente, n’a pas encore dit son dernier mot.

Cette année, 92,3% des Twittos américains se connecteront via leur smartphone. eMarketer prévoit également que 90% des revenus publicitaires du réseau social proviendront du mobile (vs 82% pour Facebook).

 

Retour en haut de la page