Comment raconter une histoire percutante en vidéo sur LinkedIn ? Reviewed by Philippe Jean Poirier on . [caption id="attachment_61135" align="aligncenter" width="1017"] Source : courtoisie Amokrane Mariche[/caption] 30 novembre 2018 Publier des vidéos natives sur [caption id="attachment_61135" align="aligncenter" width="1017"] Source : courtoisie Amokrane Mariche[/caption] 30 novembre 2018 Publier des vidéos natives sur Rating: 0

Comment raconter une histoire percutante en vidéo sur LinkedIn ?

Source : courtoisie Amokrane Mariche

30 novembre 2018

Publier des vidéos natives sur Linkedin est une bonne manière de développer son réseau en générant de la confiance, disions-nous dans un article précédent. Voici les conseils de production d’Amokrane Mariche, stratège marketing et formateur LinkedIn.  

Tout d’abord, Amokrane Mariche voit deux grands styles de vidéos produites et publiées sur LinkedIn :

Il y a ce qu’on appelle les shows. Ce sont les vidéos d’entreprise, qui sont publiés sous forme de série ou de capsules. Tout est nickel. Dans ce type de vidéo, on s’attend à une qualité de production supérieure. »

On porte une attention particulière au cadrage et à la lumière. Et si les moyens nous le permettent, on a recours à de l’équipement professionnel plutôt qu’au simple téléphone pour filmer la scène.

Il y a ensuite les entrées de type blogue. Ce sont des vidéos plus naturelles, où les standards de production ne sont pas les mêmes. On peut utiliser son téléphone ou la caméra de son ordinateur, à partir du moment où on a une image stable et un audio clair, on est OK. »

Ce type de vidéo mise sur l’authenticité que dégage l’intervenant :

On montre un côté plus personnel de nous-mêmes, et les gens adorent cela! Ce sont les contenus qui fonctionnent le mieux sur LinkedIn », note le stratège.

Savez-vous raconter une histoire ?

Voilà pour la forme. Le contenu, maintenant. Que dire ou raconter dans les vidéos que l’on veut mettre en ligne ? Cette fois, Amokrane Mariche voit 3 grandes familles de stratégie à mettre de l’avant sur LinkedIn :

Il y a ceux qui informent : ils partagent leur expertise et se positionnent comme ressource dans un secteur donné. Ensuite, il y a ceux qui sont dans une communauté d’entraide ou d’inspiration. Par exemple, les gens se reconnaissent à travers une personne qui partage un moment charnière de son parcours professionnel. Le troisième style, qui parfois choque certains, c’est le divertissement. Ce sont des vidéos qui empruntent à l’humour ou au divertissement pour attirer l’attention sur un sujet. »

Une fois le sujet et l’angle trouvés, il manque encore un ingrédient essentiel : l’accroche.

Certains ont le réflexe d’amorcer leur vidéo en se présentant, en donnant leur nom et leur titre… Il faut éviter les blablas du début. On commence avec de l’impact : une question ou un fait qui accroche. On veut piquer la curiosité de l’auditoire dès le début de la vidéo. »  

Ancien journaliste et réalisateur de cinéma, Amokrane Mariche utilise les notions de storytelling pour happer le spectateur et maintenir son attention. Il déconseille toutefois de scripter ses interventions de A à Z.

Dans mes ateliers, je demande aux gens de faire la liste des points à communiquer. Mais je déconseille d’écrire et de mémoriser un texte. On doit préserver la spontanéité, à travers tout cela. C’est comme une conversation humaine. »

Un dernier conseil?

Savoir où se trouve la caméra! C’est important de regarder au bon endroit. C’est ainsi que l’on pourra établir un contact direct et bâtir la confiance avec son auditoire. »

Ces autres articles sur le CV pourraient vous intéresser :

La pire erreur que vous puissiez faire dans votre résumé LinkedIn, c’est…

Trois enseignements du cofondateur de LinkedIn

La section « intérêts et loisirs » a-t-elle encore sa place sur un CV ?

Les 3 apports de l’intelligence artificielle qui vont bouleverser les RH selon Jean-Baptiste Audrerie

 

Qu’attendez-vous pour publier du contenu vidéo sur LinkedIn?

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste indépendant qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Mandats actuels: recherche d’emploi, vie au travail, TI, finances personnelles, tourisme, famille et vélo. Courriel: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page