Dois-je inclure une vidéo avec mon CV? Reviewed by Philippe Jean Poirier on . 12 février 2020 Dans une vidéo récente publiée sur LinkedIn, Martin Houle, le fondateur de Jobzylum, incite les candidats à créer une vidéo d’accompagnement à l 12 février 2020 Dans une vidéo récente publiée sur LinkedIn, Martin Houle, le fondateur de Jobzylum, incite les candidats à créer une vidéo d’accompagnement à l Rating: 0

Dois-je inclure une vidéo avec mon CV?

Par

12 février 2020

Dans une vidéo récente publiée sur LinkedIn, Martin Houle, le fondateur de Jobzylum, incite les candidats à créer une vidéo d’accompagnement à leur CV.

Il argumente que cet élément est en voie de devenir un « incontournable » de la recherche d’emploi.

Ça va devenir la norme dans un avenir rapproché, plaide-t-il. La popularité de TikTok et d’Instagram démontre clairement que les jeunes générations sont super à l’aise devant une caméra… parfois un peu trop! »

Le fondateur de Jobzylum place la vidéo en complément du CV. Que penser de cette suggestion? Faut-il absolument s’y contraindre, en tant que chercheurs d’emploi? Nous avons posé la question à des recruteurs et employeurs, afin d’avoir une vue plus large de la situation.

Je suis en performance numérique, raconte Sabrina Belval, associée de l’agence Web Asteur. Il m’est arrivé d’en recevoir. Le plus souvent en lien YouTube. Je ne vois pas ça comme un must, évidemment. Mais ça crée un contact de plus avec la personne. »

Pour elle, la pratique ne constitue pas une norme. Elle peut toutefois faire gagner des points à un candidat.

L’humain étant une bibitte sociale, je crois que c’est un plus de pouvoir entendre la personne avant même de l’avoir invitée pour une entrevue. Si la personne n’a pas su démontrer ses forces par écrit (ce n’est pas donné à tout le monde), elle a une seconde chance en vidéo. »

Le simple fait de créer la vidéo donne l’image d’une personne qui se dépasse dans son travail, ajoute Sabrina Belval.

Le fait que la personne se donne la peine de créer un vidéo me donne le sentiment qu’elle se dépasse dans son travail. Dans le contexte actuel, la vidéo n’est pas aussi  »obligatoire » qu’un CV ou une lettre de présentation. J’aurais donc tendance à croire que la personne en fait plus que ce qui est demandé. »

La spécialiste de marketing numérique n’ose pas se prononcer à savoir si c’est une une tendance passagère ou non. Elle est toutefois d’avis qu’il s’agit d’un atout pour « se différencier », dans un marché où les employeurs ont le gros bout du bâton.

Pas influenceur qui veut

Avant de conclure trop rapidement qu’il faut se lancer, voyons quelques-uns des inconvénients de ce médium, afin de prendre une décision éclairée.

Tout d’abord, créer une vidéo de qualité n’est pas à la portée de tous; il faut avoir le bon cadrage, le bon éclairage. Il faut avoir le sens du punch.

Même si vous faites [votre vidéo] sur un service qui est adapté, où l’on va vous former, vous guider, au final, ce sont des vidéos qui sont plats, tranche Jacques Froissant, chasseur de têtes et CEO d’Altaide, dans une vidéo sur le sujet. Ce n’est pas un exercice facile. Au résultat, on va dire que 99,9% des vidéos sont inintéressants, et desservent plus le candidat qu’autre chose. »

Les recruteurs accordent un temps limité à chaque candidature, rappelle le chasseur de têtes. En moyenne 7.4 secondes selon ce sondage, alors que certaines vidéos s’étirent… de 2 à 3 minutes! Par conséquent, c’est un moyen peu efficace de communiquer une liste exhaustive de compétences techniques.

Aussi, il est très difficile de personnaliser une vidéo d’accompagnement au CV en fonction de chaque entreprise à qui on veut soumettre notre candidature.

Se dégêner… une fois pour toutes!

D’un autre côté, de plus en plus d’entreprises demande aux candidats de compléter une entrevue préenregistrée de style HireVue – la tendance générale vers le contenu audiovidéo semble être bien présente, alimentée les TikTok et Instagram de ce monde.

Peut-être est-il préfère d’aller au-devant de la vague et de s’adapter dès maintenant à la réalité que nous impose ces médias sociaux?

À chacun de prendre une décision, en fonction de son secteur d’activité, de ses habiletés de communication et… du temps dont il dispose pour produire une telle vidéo!

Crédits photo de une : Aleks Marinkovic / Unsplash


Retour en haut de la page