Émilie André : « ce n’est jamais gratuit d’organiser un événement en ligne » Reviewed by Claire Aboudarham on . 9 décembre 2020 Une nouvelle formation Isarta, donnée par Émilie André, revient sur les principes de bases d'un événement en ligne réussi. Tout le monde le sait 9 décembre 2020 Une nouvelle formation Isarta, donnée par Émilie André, revient sur les principes de bases d'un événement en ligne réussi. Tout le monde le sait Rating: 0

Émilie André : « ce n’est jamais gratuit d’organiser un événement en ligne »

Par

9 décembre 2020

Une nouvelle formation Isarta, donnée par Émilie André, revient sur les principes de bases d’un événement en ligne réussi.

Tout le monde le sait, 2020 a secoué le monde entier. L’industrie de l’évènementiel n’y a évidemment pas échappé.

C’est ce que nous rappelle Émilie André, consultante – stratège événementiel, lors d’une discussion autour de sa nouvelle formation « Évènementiel : virage numérique », offerte dès janvier prochain sur Isarta Formations.

Depuis mars dernier, j’ai redécouvert et réappris mon métier. Je suis pourtant dans cette industrie depuis bientôt 17 ans maintenant, mais la pandémie a tout chamboulé. Tout le monde a été touché. »

Pour beaucoup d’ailleurs, passer du présentiel au numérique n’a pas toujours été chose facile.

Mes collègues et moi-même ont été assez surpris de voir à quel point le public avait eu besoin d’éducation dans le passage du « réel » au « en ligne ». Nous avons dû apprendre aux utilisateurs comment utiliser une caméra, comment se connecter sur une réunion Zoom, comment connecter leur micro… tout cela fait désormais partie de l’évènementiel », explique-t-elle.

2021, toujours sous le signe du virtuel

Selon l’experte, il y a de très faibles chances que les événements reprennent place « en vrai » l’an prochain. En tout cas, « personne ne peut en être sûr. »

Elle affirme organiser les événements de ses clients de manière à les tenir en ligne, « tout en restant flexible pour l’adapter en version hybride, ou réelle, à la dernière minute. »

En effet, Émilie André explique qu’il est impossible de savoir à l’avance où en seront les recommandations du gouvernement au moment des événements. Elle se laisse donc la possibilité d’adapter son plan de match, quelques jours avant, pour s’adapter au mieux au moment venu.

Quelques conseils pour organiser des événements virtuels efficaces

Si sa formation rentre plus en détails dans la question, l’experte tient tout de même à rappeler un fondement principal de l’évènementiel : « pourquoi faites-vous cet événement? »

C’est une question que je pose à tous mes clients. Pour faire un bon événement, en ligne comme en présentiel, il faut revenir à la raison d’être de l’événement, connaître le pourquoi derrière la démarche. C’est d’autant plus important aujourd’hui, lorsque l’on voit que les taux de décrochage et de « no-show » sont plus hauts que jamais dans l’industrie. Il faut donner une raison à votre public de rester, d’écouter et de s’intéresser à vous. Et tout commence par la raison même de votre événement. »

Autre chose à ne pas négliger : le budget.

En effet, la consultante – stratège événementiel continue et ajoute que « ce n’est pas gratuit d’organiser un événement en ligne. »

Nous avons tellement l’habitude d’avoir accès à Internet et à toutes sortes d’outils sur nos ordinateurs et cellulaires, que nous oublions qu’ils coûtent en fait un certain coût. Pour une majorité de gens, c’est comme s’ils étaient gratuits. Et c’est une erreur que beaucoup de clients font également. Ils se disent qu’ils n’ont plus de traiteur ou de lieu à payer, qu’ils vont pouvoir faire beaucoup d’économies par rapport aux événements des années passées. Mais c’est faux! Une bonne plateforme en ligne, une équipe technique pour la mise en place et l’intégration de tous les outils, etc… ça coûte! »

La formation « Évènementiel : virage virtuel » aura lieu le 12 janvier prochain… en ligne, évidemment!

Crédits photo de une : Charles Deluvio / Unsplash


Retour en haut de la page