L’application mobile controversée Peeple est maintenant disponible Reviewed by Roch Courcy on . L’application, fréquemment comparée à un «Yelp pour les personnes», a été officiellement lancée pour les téléphones iOS. Le principe même de Peeple est de pouvo L’application, fréquemment comparée à un «Yelp pour les personnes», a été officiellement lancée pour les téléphones iOS. Le principe même de Peeple est de pouvo Rating: 0

L’application mobile controversée Peeple est maintenant disponible

Par

L’application, fréquemment comparée à un «Yelp pour les personnes», a été officiellement lancée pour les téléphones iOS.

peeple-logo

Le principe même de Peeple est de pouvoir laisser une rétroaction ou des commentaires au sujet des autres dans trois grandes catégories:

  • au niveau personnel,
  • au niveau professionnel,
  • au niveau des relations amoureuses.

Le lancement de l’application était, à l’origine, prévu pour le mois d’octobre 2015. Il a été retardé suite à de nombreux reproches liés au formulaire d’inscription: dans sa première version, celui-ci interdisait de refuser les critiques et autres commentaires négatifs.

En effet, dans la version initiale, les utilisateurs pouvaient écrire des commentaires au sujet de n’importe qui, du moment qu’ils avaient leur numéro de téléphone. Et les utilisateurs visés par ces commentaires ne pouvaient pas les supprimer, même s’il s’agissait de critiques.

Dans la version actuelle, il est encore possible d’écrire des commentaires au sujet d’utilisateurs qui ne sont pas sur Peeple, toutefois, au lieu de leur créer automatiquement un profil, ceux-ci reçoivent une invitation à joindre l’application.

De plus, selon le site Web de Peeple, les commentaires ne s’afficheront pas sans la permission du destinataire.

Toujours selon Peeple, suite à une prochaine mise à jour, les utilisateurs de l’application pourront s’abonner à une licence intitulée Truth License: celle-ci permettra de voir ce qui a été écrit au sujet d’une autre personne, que ça soit publié sur leur profil ou pas.

Dans son communiqué de presse annonçant le lancement officiel, Peeple explique «avoir reçu beaucoup de rétroaction au sujet de l’application de réputation». De nombreuses personnes auraient en effet déclaré que le site «menaçait leur vie privée, faisait la promotion de l’intimidation, de menaces et d’abus».

Plusieurs développeurs de l’application auraient également été «menacés et leur vie privée aurait été compromise».

Peeple affirme avoir compris le message, et en avoir tiré les leçons.

Finalement, pour protéger ses utilisateurs, Peeple utilise obligatoirement la validation en deux étapes et l’inscription se fait uniquement par le biais d’un compte Facebook. Il est aussi possible de bloquer et de signaler un autre utilisateur.

Que pensez-vous de ce «Yelp pour les personnes»?

Retour en haut de la page