Marketing: le mono-produit, une tendance qui monte Reviewed by Aurore Le Bourdon on . Ne proposer qu'un seul produit, et le décliner de 1001 façons: c'est le principe du mono-produit, une tendance marketing qui convainc de plus en plus d'entrepri Ne proposer qu'un seul produit, et le décliner de 1001 façons: c'est le principe du mono-produit, une tendance marketing qui convainc de plus en plus d'entrepri Rating: 0

Marketing: le mono-produit, une tendance qui monte

Par

Ne proposer qu’un seul produit, et le décliner de 1001 façons: c’est le principe du mono-produit, une tendance marketing qui convainc de plus en plus d’entreprises, notamment au moment du lancement.

mono-produit-marketing

Choisir de se concentrer sur une unique référence, universelle, plutôt que de développer une gamme diversifiée censée toucher chaque type de client: c’est ce que l’on appelle, en marketing, le mono-produit.

Cette tendance a de plus en plus la côte auprès des entrepreneurs. C’est en effet un choix qui peut être judicieux, notamment d’un point de vue financier: lorsqu’on se lance en affaires, on compte souvent ses sous, et opter pour une solution où les investissements sont moindres est toujours appréciable.

Les consommateurs recherchent l’expertise

Les consommateurs sont eux aussi de plus en plus friands de magasins spécialisés.

Ces clients recherchent à vivre avant tout une expérience, et nombreux sont ceux qui pratiquent ce que l’on appelle du magasinage «de destination»: ils se rendent dans une boutique spécialisée pour y recevoir du conseil haut de gamme, et faire l’acquisition de produits de qualité, à forte personnalité.

De plus en plus de consommateurs sont prêts à payer plus cher pour avoir en boutique un interlocuteur expert, qui saura les conseiller de façon personnalisée et leur proposer un produit premium», confirme Léopold Turgeon, le PDG du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

En effet, en choisissant l’hyper-spécialisation, les entreprises font de leur produit une marque. La communication et le marketing qui l’entourent valorisent ses attributs particuliers, favorisant naturellement un positionnement haut de gamme.

Segmenter au maximum permet également à l’entreprise de se différencier, notamment dans un contexte de forte concurrence – entre les chaînes de détail et la montée en flèche du commerce électronique, les petites structures ont du pain sur la planche.

 

On sait que pour une petite entreprise qui se lance, la solution face à la concurrence des plus gros joueurs reste la différenciation. Ce serait une erreur de ne le faire que par le prix: c’est l’expérience client qui compte avant tout», ajoute M. Turgeon.

Une stratégie éprouvée

Mais le mono-produit ne fonctionne pas uniquement pour les petites entreprises ou les marchés de niche.

Coca-Cola n’a par exemple vendu qu’une seule et unique référence pendant 100 ans, de même qu’Apple s’est lancé sur le marché de la téléphonie mobile avec un seul modèle, l’iPhone.

Dans le milieu de la confection, les fermetures à glissières YKK sont indétrônables depuis des dizaines d’années, et ce partout dans le monde. Enfin, on peut également citer la marque de montre suisse Hublot, qui a choisi de ne sortir que des variations de la Big Bang, son best-seller.

La tendance au mono-produit est également marquée dans la restauration, avec l’apparition de restaurants qui ne proposent qu’un seul type d’aliments, déclinés sous diverses formes et recettes, plus originales les unes que les autres (éclairs ou macarons salés, sardines sous toutes les formes, etc.).

Vaincre la monotonie par l’innovation

Car une chose est sûre, il faut savoir innover et se renouveler pour que la monotonie ne s’installe pas.

Jessyca Houle, propriétaire de la petite papeterie Boucle & Papier à Montréal, admet que pour ses clients du quartier, qui passent en boutique plusieurs fois dans le mois, elle est obligée de faire rouler son stock rapidement.

Résultat: une impression de nouveauté qui fait revenir les clients plus souvent – et les poussent aussi à l’achat pour être sûr de ne pas passer à côté du modèle de leur choix!

Le mono-produit est une stratégie qui convient particulièrement aux petites enseignes, qui ont la possibilité de fédérer une communauté engagée et passionnée autour de leurs produits. Les gros joueurs ne se retrouvent pas sur ce terrain-là: la place est libre, il faut oser la prendre!», conclut Léopold Turgeon. 

Photo: www.thefavorite.fr



Retour en haut de la page